Type de publication:

Articles

Source:

Colloque international « Sport et communication », Volume LI, Toulouse, France, p.13 (2009)

Numéro d'appel:

halshs-00389922

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00389922

Mots-clés:

dispositifs informationnels

Résumé:

L'organisation de manifestations sportives d'envergure n'est plus aujourd'hui entre les mains exclusives <br />des institutions ou fédérations qui en sont propriétaires. Le processus de co-construction des grandes <br />manifestations sportives démontre l'interdépendance des organisateurs, des médias et des sponsors. Les <br />polémiques récurrentes portant sur l'organisation des Jeux Olympiques - ou des coupes du Monde de <br />football, comme sur le coût des dispositifs de médiatisation, témoignent par ailleurs de l'ampleur des <br />intérêts en présence. <br />Au-delà de l'exclusivité chèrement acquise, la diffusion des manifestations sportives reste un enjeu <br />central pour les médias désormais concurrencés par de nouveaux entrants dans le champ de la <br />médiatisation du sport. La persistance d'une logique de territorialisation des droits et des contenus, <br />corollaire de l'exclusivité qui s'attache à l'acquisition de ces droits de retransmission ou de <br />communication autour de l'événement, conduit, une fois les territoires délimités selon le niveau de la <br />négociation, à la protection de ces territoires. La mise en place de stratégies mondialisées d'organisation, <br />de diffusion et de communication de l'événement sportif ne contredit pas, en effet, le maintien de <br />lectures de l'événement fortement travaillées par les expériences et les cultures nationales. <br />Cette configuration a fonctionné jusqu'à ce jour avec des acteurs identifiés (médias nationaux -ou <br />consortium s'agissant des télévisions, radio et presse écrite, ou à vocation internationale comme les <br />agences de presse et photographiques) dans le cadre de relations stabilisées depuis les Jeux de Los <br />Angeles en 1984. Or cette articulation international/local est aujourd'hui bousculée par le <br />développement des technologies de l'information (réseaux et en particulier internet) et par la montée en <br />puissance des grands opérateurs du secteur des médias dans le champ du sport. <br />Le développement des sites internet consacrés au sport et dans une moindre mesure des Web TV, <br />répond certes à une logique de complémentarité et non de substitution à l'offre télévisuelle. <br />Mais l'émergence et la structuration de ces nouveaux dispositifs conduisent à une reconfiguration des <br />relations entre acteurs participant à l'organisation / médiatisation des événements sportifs et à une <br />modification de l'offre et de la forme des contenus diffusés. <br />L'analyse portera sur ces dispositifs en ligne privilégiant la relation et l'interpénétration des logiques <br />informationnelles et communicationnelles : l'étude de la couverture médiatique d'événements sportifs <br />majeurs tels que les Jeux Olympiques permettra de saisir les évolutions en cours.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Library and information sciencesJournal articles

filet