Type de publication:

Ouvrages

Source:

L'Harmattan, p.285 p. (2003)

Numéro d'appel:

halshs-00286668

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00286668

Mots-clés:

TerrorismeBooks

Résumé:

Notre époque questionne plus que jamais le rapport ente pouvoir, violence et identité : l'attentat du 11 septembre à New York en est une illustration parmi d'autres. L'ouvrage offre une explication globale de ce thème en posant la question suivante : peut-on repérer un fonctionnement général des relations de pouvoir entre les individus et les groupes ? Le pouvoir s'accompagne-t-il toujours d'une domination ou sommes-nous également tous complices de sa perpétuation ? Pour répondre à ces questions, l'auteur dégage, dans un premier temps, des éléments d'une analyse du pouvoir au niveau individuel en étudiant des formes extrêmes d'abus, telles que la torture, l'inceste et l'alcoolisme. Constatant l'effet profondément structurant de cette violence sur l'identité des individus, il applique ensuite ces réflexions à l'échelle internationale : et si l'on retrouvait dans la mondialisation le même type d'effets et de dynamiques du pouvoir ? La mondialisation ne serait-elle pas, au fond, une forme de terrorisme identitaire et culturel ?

Tag biblio :