Type de publication:

Articles

Source:

Labyrinthe. Atelier interdisciplinaire, Hermann, Ticket 22, p.37-46 (2005)

ISBN:

1288-6289

Numéro d'appel:

halshs-00389498

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00389498

Mots-clés:

Elias

Résumé:

S'il y a une lacune que la publication de Sécurité, territoire, population et Naissance de la biopolitique, de Foucault, fait apparaître chez ses continuateurs se réclamant notamment du biopouvoir, c'est bien la question de l'individu, et de la place qui lui est réservée dans la pensée du pouvoir politique. Les modèles proposés par Agamben ou Sloterdijk restent dominés par un holisme méthodologique qui se marque par une inattention à l'endroit de l'individu et de la subjectivation1, ou qui ne considère l'individu que comme un corps biologique, devenu modalité du pouvoir et son lieu d'exercice premier.

Notes:

Titre du numéro de la revue : "La biopolitique (d')après Foucault"Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

filet
Tag biblio :