Type de publication:

Conference Proceedings

Source:

48ème Congrès International de la Société Française d'Ergonomie de Langue Française, Paris, France (2013)

Numéro d'appel:

hal-01122343

URL:

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01122343

Résumé:

Dans le cadre de la prévention des troubles musculosquelettiques (TMS), l’encadrement de proximité est décrit comme un acteur cible notamment du point de vue de son rôle dans l’organisation du travail des opérateurs. Dans un contexte de développement de la sous-traitance interne, la place que peuvent prendre les questions de santé au travail telles que la prévention des TMS dans l’activité d’organisation de travail de l’encadrement de proximité sous-traitant est ici interrogée. Ce mode d’organisation pourrait en effet modifier entre autres les postures « classiques » de l’encadrement de proximité d’« intermédiaire entre l’amont et l’aval », de « décideur » et ainsi orienter vers des arguments en faveur des difficultés de prise en compte des questions de santé. Les premières données recueillies auprès d’un encadrant de proximité sous-traitant font néanmoins entrevoir des articulations étroites et informelles entre atteinte de la performance et préservation de la santé. Celles-ci pourraient passer par une implication de l’encadrant de proximité dans l’émergence d’un collectif d’agents de découpe associé à son engagement individuel dans l’activité de production

Notes:

Humanities and Social Sciences/PsychologyConference papers

Equipe de recherche :