Type de publication:

Articles

Source:

Revue d'Anthropologie des Connaissances, Société d'Anthropologie des Connaissances, Volume 3, Ticket 1, p.5-27 (2009)

ISBN:

1760-5393

Numéro d'appel:

halshs-00483730

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00483730

Mots-clés:

Star

Résumé:

Dans un article devenu célèbre : « Institutional Ecology, ‘Translations', and Boundary Objects: Amateurs and Professionals », Susan L. Star et James R. Griesemer (Star et Griesemer, 1989) fondaient la notion d'objet-frontière (boundary object) à partir d'une étude ethnographique des mécanismes de coordination du travail scientifique. Depuis, le concept a connu une carrière académique importante et s'est notamment déployé dans le champ du management des connaissances. Il a ouvert une descendance conceptuelle : boundary work, boundary spanning, boundary organisation, traversé une variété de champs disciplinaires (sociologie, gestion, sciences de l'éducation, ingénierie de conception, etc.), incorporé des « genres » d'objets ou d'artefacts de connaissance toujours plus diversifiés. L'objectif de cet article introductif au numéro spécial dédié à la notion d'objet-frontière est ainsi de réinvestir à nouveau le concept dans sa portée analytique en étant attentif à maintenir l'articulation étroite entre flexibilité interprétative et infrastructure.

Notes:

Article en accès libre: http://www.cairn.info/revue-anthropologie-des-connaissances-2009-1-page-... and Social Sciences/SociologyJournal articles

filet
Tag biblio : 
Equipe de recherche :