Type de publication:

Book Chapter

Source:

Critiques de la territorialisation, les politiques publiques à l'épreuve de l'action locale, Grenoble : éd. Symposium, p.pp. 132-139 (2007)

Numéro d'appel:

halshs-00258014

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00258014

Résumé:

The Regional Natural Parks exists from 40 years. They give un good example of public policy becamed more and more territorial. To demonstrate this processus, historiographic analysis was used. In reaction against new local problems, the State formulate in the middle of 60' this original sort of Parc, without constraints or limitations for space using, practices, hunting, building, ... and characterised by a development project for a territory regard as a natural and cultural patrimony rich and fragile. The dissociation betwenn processus of institution and processus of constitution was made. The first one permited the creation of instrument for subtle space planning. The second processus maked territory about a local project. A critic of territorialisation need however to understand, through the genese, the socio-politic dynamic betwenn this two processus.Les Parcs Naturels Régionaux existent depuis 40 ans et offrent un bel exemple de politique publique qui s'est progressivement territorialisée. Pour le montrer, il a fallu, tout d'abord, comprendre, par l'analyse historiographique, comment l'Etat, en réaction aux problèmes tels que le local les traduisait, a inventé cette formule originale. Puis, il a été nécessaire de dissocier le processus qui a permis d'instituer les Parcs comme des instruments d'aménagement fin du territoire, du processus qui a constitué les Parcs comme des entités territoriales et comme des entités qui territorialisent par le projet. Mais une fois la petite musique instituée et constituée, les Parcs peinent à reposer la question de leur genèse, ce qui contribue à brouiller l'écoute du processus socio-politique de la territorialisation.

Notes:

Humanities and Social Sciences/GeographyBook sections