Type de publication:

Articles

Source:

Droit et Société, Ed. juridiques associées /L.G.D.J., Volume 40, Ticket 40, p.pp535-562 (1998)

ISBN:

0769-3362

Numéro d'appel:

hal-01223295

URL:

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01223295

Mots-clés:

Socio-histoire du politique IIeme republique Espaces internmédiaires

Résumé:

Il we consider the shape of the criminal field during the third republic, we observe quite a sophisticated architecture which is due to the creation of intermediary spaces such as The conseil superieur des Prisons or the Société générale des Prisons . as a laboratory for criminal law, The “Société “established itself as a kind of private and extraparliamentary commission, permanently in session. Consideration of these spaces will enable us to reflect upon the socio-political ways of elaborating law, the networks of social reform or public action and the different development “schemes” of the political aspect in the criminal areaEn s'intéressant à la configuration du champ pénal sous la I I I e Républi-que, on observe une architecture assez sophistiquée due à la création d'espaces intermédiaires, entre autres le Conseil supérieur des prisons ou la Société générale des prisons. Laboratoire de la législation pénale, la So-ciété s'impose comme une sorte de commission privée, extra-parlemen-taire, siégeant en permanence. C'est autour de ces espaces qu'est menée une réflexion sur les modes socio-politiques d'élaboration du droit, les ré-seaux de réforme sociale ou d'action publique et les différentes « scènes » d'élaboration du politique dans le domaine pénal. Espaces intermédiaires – Politiques pénales – Socio-histoire du politique – III

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceHumanities and Social Sciences/HistoryHumanities and Social Sciences/SociologyHumanities and Social Sciences/LawJournal articles

filet
Equipe de recherche :