Type de publication:

Articles

Auteurs:

Faure, Alain

Source:

Métropoles, ENTPE, p.1-6 (2018)

ISBN:

1957-7788

Numéro d'appel:

halshs-01812013

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01812013

Résumé:

Le comité de rédaction de Métropoles m'a sollicité, à l'occasion des dix ans de la revue, pour discuter des résultats saillants tirés de mes travaux récents sur les métropoles. Comme mes dernières enquêtes portent sur la trajectoire de vie de leaders politiques urbains en France et à l'étranger, j'ai imaginé une contribution sur l'exercice du pouvoir vu de l'intérieur, à partir du récit inspiré, parfois même exalté, qu'en font celles et ceux qui dirigent (ou aspirent à diriger) les métropoles. La proposition de la revue s'accompagnait cependant d'un codicille m'invitant à profiter de cette incursion en métropolité pour repérer les signaux d'une potentielle modernité politique. En orientant les recherches sous l'angle des promesses du politique et des passions cachées des élus locaux, mon objectif est de traquer des indices de « réenchantement »: que nous disent les élus métropolitains sur les motifs sensibles de leur engagement en termes de liberté, d'efficacité, de fierté ou encore de dignité humaine? La voie avec explorée (avec légèreté et une bonne dose d'insouciance) en prenant pour matériau le témoignage récent de deux élus qui incarnent une facette prometteuse du métier politique à l'échelon métropolitain. Le premier est un jeune élu français, maire et président d'une métropole, convaincu que cet échelon offre des opportunités inédites de reformulation des compromis collectifs pour mieux vivre ensemble. La seconde est une jeune élue japonaise, conseillère communautaire qui a trouvé dans ce mandat les ressources d'un combat audacieux face aux injustices genrées dans la vie sociale à Tokyo.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceJournal articles

Equipe de recherche :