Type de publication:

Book Chapter

Source:

Révéler, projeter, partager le territoire : l’étudiant acteur de sa formation, Campus ouvert, Grenoble (2014)

Numéro d'appel:

hal-01113759

URL:

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01113759

Résumé:

Ce texte reprend en l’enrichissant l’exposé oral présenté en juillet 2012 à l’Université Abderrahmane Mira de Béjaïa au cours de la séance d’ouverture du forum « Entreprises et Université ». Traitant des relations entre l’enseignement supérieur et la recherche d’une part et la socio-économie locale d’autre part, il soulève la question désormais cruciale du rôle et de la place de l’université dans l’évolution de son territoire d’appartenance (territoire étant entendu au sens régional et local). Le plan adopté est en deux parties. Dans un premier temps, il convient de caractériser de façon succincte le contexte actuel dans lequel intervient le monde universitaire, contexte marqué notamment par l’émergence du territoire comme variable clé des changements structurels en cours affectant les économies et les sociétés (au Nord comme au Sud). Dans un second temps, il s’agit d’analyser, toujours à grands traits, les différentes contributions qu’un système d’enseignement supérieur bien conçu peut apporter au développement (économique, social et culturel) du territoire considéré.This text recapitulates, in further detail, the oral presentation made in July 2012 at the Abderrahmane Mira University of Bejaia, during the opening session of the "Business and University" forum, which saw the participation of the "Tempus" DEVETER project. While addressing the correlation between higher education and research as well as the local socio-economy, it also raises the crucial question of the role and place of the university in the development of the territory it belongs to (territory being taken in its local and regional sense).The adopted plan is divided into two phases. The first one succinctly characterizes the current context of our academic world, marked by the emergence of the territory as a key variable of ongoing structural changes affecting economies and societies (North and South). The second phase tackles the analysis, once again in broad strokes, of the different contributions that a well-designed higher education system could provide to the development of its territory (on an economic, social, and cultural level).

Notes:

Humanities and Social Sciences/Economies and financesBook sections