Type de publication:

Articles

Source:

Gouvernement & action publique, Presses de sciences po, Volume 6, Ticket 3 (2017)

ISBN:

2260-0965

Numéro d'appel:

hal-01682404

URL:

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01682404

Résumé:

This article studies the link between electoral pledges to voters and the policies effectively implemented once in power, with a focus on Nicolas Sarkozy’s term in office (2007-2012). In order to bridge the gap between representative mandate theories and contrasting results in the “do-parties-matter” literature, we treat this question from a new angle, focused on pledges made in electoral manifestos. We start by systematically evaluating each pledge made by Nicolas Sarkozy in the 2007 campaign. Then, we assess how far these pledges were respected during the presidential term. Finally, we try to evaluate whether some types of pledges are more likely to be fulfilled than others. If more than half of the 164 pledges made in Nicolas Sarkozy’s manifesto have been at least partially implemented, some types of pledges tend to be more respected than others. This is notably the case of “hard” (precisely formulated) pledges, as well as pledges regarding means (rather than ends).À partir de l’exemple de la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2012), cet article étudie le lien entre les politiques promises aux électeurs lors de la campagne et celles qui sont effectivement mises en œuvre pendant le quinquennat. Face au décalage entre les théories du mandat représentatif et les résultats des travaux sur l’influence des partis sur les politiques publiques, nous adoptons une approche différente, centrée sur les promesses électorales. À partir d’un recensement systématique des promesses présentes dans le programme électoral de Nicolas Sarkozy, nous retraçons le devenir de chaque promesse, puis nous cherchons à identifier des types de promesses mieux tenues. Si un peu plus de la moitié des 164 promesses présentes dans le programme de Nicolas Sarkozy de 2007 ont été tenues, certains types de promesses sont mieux respectés que d’autres. C’est notamment le cas des engagements formulés précisément, ainsi que de ceux qui annoncent la mise en œuvre d’un moyen, plutôt que la réalisation d’un objectif.

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceHumanities and Social Sciences/SociologyJournal articles

Equipe de recherche :