Plusieurs projets de réforme du gouvernement (retraites, LPPR, baccalauréat)…) suscitent actuellement la mobilisation des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche (enseignant•es-chercheur•es, chercheur•es, personnels administratifs, étudiant•es). Ces projets touchent en effet au lien qui unit les générations, aux transformations de la société et à la production de la connaissance sur cette société, aux inégalités et à leur reproduction, notamment dans le service public d’enseignement et de recherche.

 

À l’initiative d’enseignant•es-chercheure•s et d'étudiant•es  de Sciences Po Grenoble, les rencontres publiques et de débat visent à interroger le moment présent au moyen des outils des sciences sociales. Elles sont ouvertes à tou•tes et s'inscrivent dans le programme de l'UFR autonome de l'Université.