MARINA SOUBIROU

Postdoctorante (Chaire ISDéT - UQAR)
soubirom's picture
Institutional membership: 
Other
Status: 
PhD Candidate (f)
Non permanent.e
Research areas: 
Sustainable development
Economics of convention
Capabilities theory
Entrepreneurs
democracy
Territory
Social innovation
Research team: 

Onglet(s)

Présentation

Contact : marina_soubirou@uqar.ca

Diplômée de Sciences Po Toulouse en coopération internationale et développement économique, puis de l’Université du Maine en géographie sociale et aménagement du territoire, j’ai mené une carrière professionnelle éclectique tournée vers les enjeux de développement et de soutenabilité, tant dans les sphères privées, associatives que publiques.

 

Mes recherches s’inscrivent dans un renouveau environnemental et politique actuel de la géographie socio-économique et de l’aménagement. Dans un contexte de dégradation sans précédent de la biosphère et d’accroissement dramatique des inégalités socioéconomiques, je questionne le développement des sociétés de façon écocentrée, pensant l’humain comme participant de socio-écosystèmes complexes et non comme « maitre et possesseur de la nature ». Au quotidien, j’envisage les relations entre chercheurs et acteurs de façon ouverte et partenariale, afin que mes travaux soient avant tout disponibles et utiles pour les groupes et communautés impliqués dans leur production.

Mon premier axe de recherche est l’analyse territorialisée des innovations sociales et des capabilités collectives, c’est-à-dire de la capacité qu’ont les individus et les groupes de mener la vie qu’ils désirent dans les écosystèmes dans lesquels ils évoluent, ainsi que des processus qu’ils mettent en œuvre et/ou auxquels ils participent pour atteindre leurs objectifs.

Un second axe de mes recherches est l’analyse spécifique des différents facteurs et contraintes qui facilitent ou font obstacles aux capacités individuelles et collectives d’agir de façon soutenable. Il s’agit alors d’envisager les transitions soutenables et plus largement l’agir soutenable au prisme des capabilités.

Enfin, un dernier volet de mes travaux est la caractérisation des différentes façons qu’ont les individus et les groupes de valoriser la nature et de se représenter le développement et la soutenabilité.

Sur les plans théorique et méthodologique, mes travaux sont marqués par une interdisciplinarité radicale et sont inspirés à la fois par la géographie socio-économique, l’économie politique et environnementale, la philosophie environnementale, la sociologie des controverses et des mouvements sociaux et l’histoire du temps présent.

 

Mon travail de thèse - pluridisciplinaire - a porté sur l'engagement solidaire des entrepreneurs au sein de dynamiques de développement territorial soutenable en Val de Suse (Italie), sous la direction de Nicolas Buclet (UMR PACTE) et Pierre Judet (UMR LAHRHA). Il a été financé par le Laboratoire d'Excellence Innovations et Territoires de Montagne.

 

Je suis aujourd'hui postdoctorante au sein de la Chaire de recherche du Canada en innovation sociale et développement des territoires (UQAR), m'intéressant sous la supervision du Pr.Marco Alberio à l'adaptation aux changements globaux de pêcheries autochtones dans l'Est du Québec. Le projet global dans lequel s’inscrit ce postdoctorat, financé par le Réseau Québec Maritime (RQM), a pour objectif d’acquérir grâce à une collaboration intersectorielle et interdisciplinaire (biologie, sociologie, géographie économique etc.) des connaissances solides sur la vulnérabilité aux changements globaux des populations de crevettes nordiques présentes le long de la côte Est du Canada, ainsi que d'analyser les enjeux socio-économiques afférents dans les communautés humaines exploitant cette ressource. Cette recherche vise ainsi à caractériser les modes d'adaptation aux changements globaux de la pêcherie à la crevette nordique et des communautés la pratiquant dans l'Est du Québec.

 

Cursus universitaire :

  • Diplôme de l'Institut d'Études Politiques de Toulouse – Développement économique et coopération internationale – 2011.
  • Master 2 Géographie et Aménagement de l'Université du Maine – Géographie sociale et politiques territoriales de développement durable – 2013.
  • Doctorat en Aménagement de l'espace - Urbanisme de la Communauté Université Grenoble Alpes - 2018.

 

Langues parlées :

  • Anglais, italien et créole seychellois – pratique professionnelle, niveau expérimenté (C2).
  • Allemand – pratique occasionnelle, niveau intermédiaire (B2).
Subject: 
Entrepreneurs' involvement into territorial sustainable development dynamics.
Dates: 
October, 2014 to June, 2018
Supervisor(s): 
External supervisor(s): 
Pierre Judet (LAHRHA)
Abstract: 

This thesis focuses on the conditions that facilitate cooperation between entrepreneurs and other actors (individuals and private, public and civil organizations) in territorial sustainable development dynamics. Assuming that at first they require to be effective a cooperation between the actors based on sharing a set of common values, we will produce a methodological reflection facilitating the emergence of it. This methodology will consist of a number of principles applicable at a territorial level and that collective action should encourage. This approach is built around the analysis of mountain territories in the Maurienne Valley (France) and the Susa Valley (Italy).