Les relations police-population

© Direction générale de la police

 

Le laboratoire Pacte et le CERDAP2, en partenariat avec Sciences Po Grenoble et l’Université Grenoble Alpes, vous invitent à la journée d’étude "Les relations police-population". La question des rapports police-population occupe depuis les années 1960 une place centrale dans les recherches en sciences sociales sur le maintien de l’ordre et la sécurité. Les travaux académiques à ce sujet peuvent être divisés en deux catégories. La première cherche à dégager les caractéristiques du modèle dominant de relation entre l’institution policière et telle ou telle fraction de la population visée par son action. La seconde, qui connaît actuellement d’importants développements, insiste au contraire sur la diversité des représentations et des pratiques au sein même de l’institution policière. La journée d’étude mettra l’accent sur cette deuxième approche. Les contributions préciseront la nature (territoriale, professionnelle, organisationnelle, politique…) et le poids relatif des processus et facteurs qui expliquent les différences observées dans les rapports police-population. Un premier axe de réflexion concernera les logiques qui conduisent les services de police à cibler prioritairement certains types de territoires, de populations ou de problèmes. Un deuxième examinera la participation d’acteurs policiers à des dispositifs d’action publique ayant des visées transformatrices des relations police-population. Enfin, un troisième angle d’analyse consistera à traiter la question des rapports police-population dans une perspective néo-institutionnelle comparée. Il s’agira de caractériser les effets des styles et instruments de l’action policière sur la construction des représentations réciproques. Télécharger le programme Contact : thierry.delpeuch@umrpacte.fr