Publication Type:

Thesis

Source:

Université Joseph-Fourier - Grenoble I (2006)

Call Number:

tel-00118747

URL:

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00118747

Abstract:

The issue of the small city and the relevance of the urban objects must be reconsidered according to territorial recombinings and contemporary processes of metropolisation. Downtown areas refitting operations in small cities have increased in the last two decades – it drives us to reconsider the methods of urban production. We assume that this restructuring falls under a process of “patrimonialisation” which takes part in a new design of “urbanity” through a setting in scene of central spaces. This research examines the constitution of new figures of urbanity and the emergence of new discourses on the figures of the small city through the instrumentalisation of the patrimonial values in the field of town planning.<br />The concepts of heritage, identity, urbanity are studied based on twenty small cities in the department<br />of Isere. The analysis of the requalification processes and the strategies of the local stakeholders reveals political methods for constructing a kind of urbanity. This doctoral research analyzes the question of centrality and the physical and symbolical implications of rehabilitation and aesthetic works<br />in public spaces. These operations refer to signs that show a generic idea of the past as the widespread use of urban furniture and ancient artifacts tend to confirm.La problématique de la petite ville et la pertinence des objets urbains doivent être reconsidérées avec les recompositions territoriales et les processus contemporains de métropolisation. Le constat d'une multiplication d'opérations de requalification des centres des petites villes depuis deux décennies amène à repenser les modes de production urbaine. Notre hypothèse est que la requalification des centres-villes s'inscrit dans un processus de patrimonialisation qui participe à une nouvelle conception de l'urbanité à travers une mise en scène des espaces centraux. On interroge donc la constitution de nouvelles figures de l'urbanité et l'émergence de nouveaux discours sur les figures de la petite ville à travers l'instrumentalisation des valeurs patrimoniales dans le champ de l'aménagement et de l'urbanisme.<br />Les notions de patrimoine, d'identité et d'urbanité sont examinées à partir d'un échantillon de vingt<br />petites villes du département de l'Isère. L'étude des procédures de requalification et des stratégies des acteurs met en évidence des modalités d'une construction politique d'un type d'urbanité. Notre<br />recherche analyse particulièrement la production de centralité et les implications physiques et<br />symboliques des opérations de revalorisation et esthétisation des espaces publics. Ces dernières<br />mobilisent des signes de temps long et d'une « ancienneté » générique comme en témoigne le<br />recours banalisé aux mobiliers urbains « de style » ainsi qu'aux artefacts renvoyant à des imaginaires<br />du passé urbain.

Notes:

Nicole COMMERCON (présidente du jury)Marie-Christine FOURNY (co-directrice de thèse)Maria GRAVARI-BARBAS (rapporteur)Serge GROSJean-Paul GUERIN (directeur de thèse)Gian-Paolo TORRICELLI (rapporteur)Humanities and Social Sciences/GeographyTheses