Publication Type:

Ouvrages

Source:

Université de Savoie, Volume Sociétés Religions Politiques, Issue 2, Chambéry, p.194 (2005)

ISBN:

2-915797-09-9

Call Number:

hal-01453392

URL:

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01453392

Abstract:

Il y a certes très longtemps que les écoliers, les collégiens ou les lycéens passent un certain temps, hors de l'école, à travailler pour l'école : devoirs à la maison, cours particulier, devoirs de vacances, accompagnement scolaire ; ce travail est parfois demandé par les enseignants ; mais il peut aussi procéder de la seule volonté des parents, ou de celle des élèves eux-mêmes, préoccupés par l'obtention des meilleurs résultats possibles, permettant de bien figurer dans ce qui est devenu une compétition scolaire. L'alourdissement des enjeux scolaires semble, depuis vingt ou trente ans, avoir contribué à rendre ce travail plus présent encore dans leur existence quotidienne. Ce livre s'intéresse aux différentes formes de travail pour l'école, aux raisons de leur développement, aux performances scolaires qui en sont attendues et obtenues. Qu'en est-il aujourd'hui des fameux "devoirs à la maison"? Pourquoi cet essor de l'accompagnement scolaire associatif dans les quartiers populaires ? Pourquoi cette envolée des cours particuliers et la floraison d'entreprises spécialisées dont les publicités sont largement visibles ? Les devoirs de vacances sont-ils bénéfiques, pour qui, à quelles conditions ? Quelles questions tout ce travail des élèves hors de l'école pose-t-il au système scolaire lui-même ? Dans quel sens les inégalités sociales devant l'école s'en trouvent-elles affectées ? Pour répondre à ces interrogations, cet ouvrage, reprise d'un rapport remis au Haut Conseil de l'évaluation de l'école, s'appuie sur un certain nombre de travaux de recherches concernant la France ainsi que divers pays étrangers.

Notes:

Humanities and Social Sciences/EducationHumanities and Social Sciences/SociologyBooksRapport remis au Haut Conseil de l'Evaluation de l'Ecole (décembre 2004)