Publication Type:

Book Chapter

Authors:

Ihl, Olivier

Source:

Ana Claudia Fonseca Brefe et Kristel Gualdé (dir.), Pouvoirs. Représenter le pouvoir en France du Moyen Age à nos jours,, Paris, Somogy. Editions d'art / Musée du château des ducs de Bretagne, p.p. 130-143. (2008)

Call Number:

halshs-00349494

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00349494

Abstract:

Parc de l'Elysée : photographié en contre-plongée, le chef de l'Etat s'offre en cliché. De trois quart, costume de ville, sourire modeste, mains derrière le dos, il pose. Figure démocratique d'un pouvoir affichant sa légitimité par une invite lancée aux Français : celle de le suivre dans ces sommets de l'Etat que surmonte, en arrière-plan, un discret drapeau tricolore. Ce portrait, qui ne l'a jamais croisé ? Accroché dans les mairies, commissariats, préfectures, ambassades, il est une représentation familière. Une image en majesté (de maiestas : la présence qui donne corps à une supériorité revendiquée). Une affiche officielle de 50 X 65 cm, tirée à plus de 50 000 exemplaires, qui solennise la grandeur de la souveraineté en prenant la suite des vingt-et-un portraits des vingt-et-un présidents qui se sont succédés depuis Louis Napoléon Bonaparte en 1848. Un portrait ? Non, une effigie. L'effigie (du latin effingere : représenter) est une image peinte, gravée ou sculptée destinée à faire exemple. Mieux : à édifier en consacrant l'autorité d'une pose, celle par laquelle la dignité d'une charge s'incorpore à une figure tenue pour emblématique. Le terme dérive du latin fingere qui, lui-même, contracte les notions de figura (la figure) et de fictio (la fiction). L'effigie, c'est cet ensemble de formes qui donnent force à un visage, réel ou allégorique. Trois éléments la compose : d'abord, l'image proprement dite, c'est-à-dire ce par quoi un visage ou un corps se rend visible ; ensuite, la figure qui désigne la stylisation historique de ces particularités individuelles ; enfin la représentation qui délimite l'univers de ses usages proprement politiques. C'est à en prendre la mesure qu'est consacré cet article abondamment illustré

Notes:

Humanities and Social Sciences/Political scienceBook sections