Vieillir hors les villes, vieillir en montagne

Penser l’avancée en âge à l’aune du « territoire » dans une lecture française (Viriot Durandal, Pihet, & Chapon, 2012) ou à partir de la « community » selon une grille anglo-saxonne (Heatwole Shank & Cutchin, 2016; Walsh, O’Shea, Scharf, & Murray, 2012) invite à requestionner les relations entre espace (ou environnement), individu et organisations. Généralement dominée par une entrée urbaine, tant dans la littérature scientifique (Buffel & Phillipson, 2016; Clément, Montovani, & Membrado, 1996; Phillipson, 2004) que dans l’action publique, la réflexion et l’action ont progressivement réintégré une entrée rurale (Gucher, 2015; Mallon, 2010; Menec, Means, Keating, Parkhurst, & Eales, 2011). 

Ce séminaire propose d’interroger le territoire rural à partir d’une focale sur sa déclinaison montagneuse. Les questions abordées évoqueront le rôle des services publics et des services privés dans ces espaces, les relations faites de tensions et de coopérations entre acteurs publics de l’action sociale et sanitaire ou encore à la place qu’occupe, ou non, la personne âgée (en perte d’autonomie ou non) au sein de ces rapports. Le séminaire interrogera enfin les conditions à partir desquelles des déclinaisons multiples du territoire (le village, le voisinage, etc.) peuvent participer à l’organisation d’un vieillissement de qualité hors les villes.

Professeur invité : Kieran Walsh (Irish Centre for Social Gerontology - NUI Galway).

Séminaire en partenariat avec le LabEx ITeM




Contact: 
Florent Cholat