Ethnoscape à l'ENS

Ethnoscape est un projet de recherche-création sur le thème des migrations, porté par le Département d'Histoire et Théorie des Arts et mis en oeuvre dans le cadre de l’IRIS Création Cognition Société (PSL), dirigé par Jean-Marie Schaeffer.

Proposée par Anne-Françoise Benhamou, cette résidence d’artistes accueille à l’ENS, Cécile Proust (chorégraphe) et Jacques Hœpffner (vidéaste), qui y présenteront leur travail en même temps que six projets encadrés par eux et menés par des étudiant·e·s.
Selon la conception d’Arjun Appadurai, l’ethnoscape est un des visages contemporains de la planète - le paysage formé par les individus en déplacement qui constituent le monde mouvant d’aujourd’hui : immigrant·e·s, réfugié·e·s, exilé·e·s, mais aussi touristes, expatrié·e·s, étudiant·e·s, et beaucoup d’autres.
Dans cette perspective, Ethnoscape à l’ENS, à partir des expériences croisées de ses auteur·e·s (étudiant·e·s formés à l’ENS et à PSL(SACRe), ou venus y étudier dans le cadre d’un échange, étudiant·e·s invités du PEI), se propose de regarder l’ENS comme un lieu traversé par le monde, un espace de croisements incessants d’étudiant·e·s en mobilité, de chercheuses et chercheurs en déplacement, de flux de savoirs échangés à l’échelle de la planète.

 

Les six projets d’étudiant·e·s, formes brèves, seront présentés dans différents lieux de l’ENS à plusieurs reprises, dans la journée ou en soirée, lors de la semaine du 20 à 26 novembre. La manifestation se clora le dimanche 26 novembre par une reprise de l’Ethnoscape de Cécile Proust et Jacques Hœpffner et un échange avec Anne-Laure Amilhat Szary (géographe), des étudiant·e·s invité·e·s ou investi·e·s au PEI (Programme Étudiant·e·s Invité·e·s) et au Resom: Laetitia Basselier 



Researchers involved: 

AttachmentSize
PDF icon ethnoscape_a_lens.pdf811.25 KB