Spatialiser la transition énergétique en considérant les assemblages socio-énergétiques

Associant la transition à un changement de régime, l’approche multi-niveaux (Geels 2004) distingue les innovations observables et les changements structurels à long terme. Telle que définie et utilisée, cette approche s’avère indifférente aux spatialités alors même que les transitions passées, par exemple énergétiques, ont reconfiguré les espaces des ressources, des acteurs et des flux (Kim et Barles 2012). Spatialiser l’analyse des transitions en cours est un défi scientifique.

 

Inspirés par la notion d’assemblage de la théorie des acteurs-réseaux, nous avons proposé la notion de nœud socio-énergétique (NSE). Pistant les acteurs et les flux énergétiques via les équipements, le NSE souligne le rôle des lieux et des espaces dans les dynamiques reliant innovations et régime sociotechnique (Debizet, Tabourdeau, Gauthier et Menanteau 2016). La notion permet aussi de repérer et de qualifier les intermédiaires énergétiques qui relient grands réseaux, lieux bâtis et ressources renouvelables in-situ (Tabourdeau et Debizet 2017).

 

 

Geels, Frank W. 2004. ‘From Sectoral Systems of Innovation to Socio-Technical Systems: Insights about Dynamics and Change from Sociology and Institutional Theory’. Research Policy 33 (6–7): 897–920. https://doi.org/10.1016/j.respol.2004.01.015.

 

Kim, Eunhye, and Sabine Barles. 2012. ‘The Energy Consumption of Paris and Its Supply Areas from the Eighteenth Century to the Present’. Regional Environmental Change 12 (2): 295–310. https://doi.org/10.1007/s10113-011-0275-0.

 

Debizet, Gilles, Antoine Tabourdeau, Caroline Gauthier, and Philippe Menanteau. 2016. ‘Spatial Processes in Urban Energy Transitions: Considering an Assemblage of Socio-Energetic Nodes’. Journal of Cleaner Production, Special Volume: Transitions to Sustainable Consumption and Production in Cities, 134, Part A (October): 330–41. https://doi.org/10.1016/j.jclepro.2016.02.140.

 

Tabourdeau, Antoine, and Gilles Debizet. 2017. ‘Concilier ressources in situ et grands réseaux : une lecture des proximités par la notion de nœud socio-énergétique’. Flux 109–110 (3–4): 87–101. https://doi.org/10.3917/flux1.109.0087.

 



Researchers involved: 

Seminar Cycle: