Lola Auroy débute une thèse au laboratoire

Lola Auroy débute une thèse au laboratoire

Après avoir obtenu un master en sociologie et philosophie politique (Université Paris-Diderot) j’ai travaillé comme chargée de recherche en sciences humaines et sociales au sein de l’Institut Gustave Roussy dans le cadre d’une enquête sur les inégalités d’accès au soin en cancérologie (projet EgaliCan 2, financement INCa) puis au SESSTIM (UMR1252, Inserm, IRD, Aix-Marseille Université) sur un projet de recherche concernant la santé numérique (projet ApiApps, financement ANR). Mon intérêt pour la sociologie des sciences m’a poussé à débuter une thèse de sociologie sous la direction de Séverine Louvel avec pour objet d’étude la production des connaissances épigénétiques, de la recherche fondamentale à ses applications en santé dans le cadre du consortium SYMER (Approche systémique des nouveaux paradigmes de la régulation métabolique et épigénétique, financement IDEX). C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je rejoins ainsi le laboratoire Pacte au sein de l’équipe « Régulations ».

 

Sujet de thèse : Epigénétique et médecine personnalisée, de la recherche fondamentale à l’action publique.

 



Researchers involved: 

Ouvert à tous