Du point de vue au point de voir : une approche vidéographique de l’altérité comme pratique de réflexion territoriale.

Du point de vue au point de voir : une approche vidéographique de l’altérité comme pratique de réflexion territoriale.

En regard des paradigmes d’un urbanisme qui se veut davantage participatif et d’un renouvellement des modes d’approches et de représentation de l’espace, du territoire et du projet, Lucinda Groueff interroge dans le cadre d’une thèse CIFRE (convention avec la communauté de communes Plaine Commune et la municipalité Saint-Denis) la place de l’Autre dans l’évolution de démarches urbaines, à travers l’usage fait de la video dans le champs de l’urbanisme. Les enjeux de cette recherche, menée entre 2012 et 2018, s’articulent autour de l’expérimentation d’une pratique audiovisuelle inspirée du néologisme créé par Fernand Deligny, « camérer ». Huit ateliers avec des dionysiens volontaires ont permis d’envisager la pratique vidéo comme construction collective de rapports au territoire et la mise en circulation d’images de devenirs en commun.
Cette séance permettra de discuter des ressorts et des biais de cette méthodologie expérimentale ainsi que d’un dispositif filmique envisagé comme prétexte à créer évènement et bouleverser des codes de représentation de
« habiter », de « l’habitant ».

 

Lucinda Groueff est architecte, urbaniste vidéaste et membre du Lab’Urba à l’Université Paris-Est. Elle travaille depuis 2007 en collaboration avec des artistes, des professionnels de l’aménagement et des chercheurs en sciences sociales autour de questions de visualisation de l’urbain, les conditions et enjeux de leur production et diffusion. Ses projets à la croisée de la création vidéographique et de l'anthropologie visuelle, expérimentés aux côtés de communautés de communes, de collectivités locales, de bailleurs sociaux et au sein du collectif Penser l’urbain par l’image (Labex Futurs Urbains), portent sur les pratiques collaboratives de représentations territoriales, développées comme approches environnementales.




Contact: 
Olivier Labussière
Seminar Cycle: 
Ouvert à tous