Cultivez la ville : le bonheur des dames ?

JARDINIERES -Justice Alimentaire Ressources Dispositifs Insertion Nature Itinéraires Réseaux Expérience Solidarité

Défi S2C3- Cnrs- Mission pour l'interdisciplinarité

 

Le projet de recherche ( 2017-2019), propose d’analyser les comportements et les relations des femmes à la nature en ville, présentes dans les dispositifs des jardins alimentaires d’insertions en ville. L’approche pluridisciplinaire entre géographes et psychologues a pour objectif d’articuler les notions de genre, de production de l’alimentaire, de bien-être pour observer et comprendre les formes d’agentivité produites par les jardinières. Le croisement méthodologique entre récits de vie, carnet de bord et questionnaires de type échelle de satisfaction des besoins fondamentaux, contribue à mieux déterminer les croisements théoriques entre les notions de genre, de « care » et de santé urbaine. Il a analysé les comportements et les relations des femmes à la nature en ville, présentes dans les jardins partagés. L’approche pluridisciplinaire entre géographes et psychologues a eu pour objectif d'articuler les notions de genre, de production de l’alimentaire, de bien-être en vue d'identifier l'existence d'un "effet jardin". Le croisement méthodologique entre récits de vie, carnets de bord et questionnaires de type échelle de satisfaction des besoins fondamentaux, contribue à mieux déterminer les croisements entre théorique entre les notions de genre, de « care » et de santé urbaine. Les résultats concordant montrent à l'évidence que les femmes sont dans un investissement personnel dans les jardins partagés, se sentent heureuses de cultiver et proches de la nature. Les mêmes résultats sont présents chez les hommes, montrant un bien-être durable et un indéniable "effet jardin". Cependant, des écarts sur la manière de cultiver, d'organiser les activités, de ressentir des émotions dans les pratiques de jardinage montre le rôle genré des femmes dans les jardins. Le lien entre care, genre et ville a mis en évidence le soin apporté à la nature et aux autres dans le cadre de ce projet de recherche.

 

Les prises de vue et de sons ont été réalisées en partenariat avec l'association la Petite Poussée. Ils sont une des manières de révéler les récits des femmes-jardinières en montrant en quoi leur expèrience individuelle fabrique du "commun" aujourd'hui dans la ville. En voici quelques exemples ci-dessous.

 

 

 

Portrait audio de Karine :

 




Contact: 
sophie Louargant
Téléphone: 
0476284511
Participant.e.s du laboratoire: 

Alexia Barroche,Doctorante, Umr Pacte

Rebecca Shankalnd, Lip, Université Grenoble Alpes


Type de projet: 
CNRS