Publication Type:

Articles

Source:

Lundi Matin (2020)

Call Number:

halshs-02512882

URL:

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02512882

Abstract:

Contre l'exception, faire problème commun. Du continuum du confinement à l'isolement des foules détenues et enfermées. Alors que le confinement, désormais sous surveillance policière depuis le 16 mars 2020 en France, doit protéger de la propagation de la maladie, l'enfermement continue de tuer, et de creuser les lignes d'une biopolitique différentielle, fondée sur la pénalisation des vies. Exacerbation du gradient différentiel d'exposition aux risques L'enfermement, par la détention et la rétention, devient, en temps de confinement, isolement des foules : l'isolement ne protège pas, mais expose à la mort, à une gouvernementalité qui précisément crée un différentiel normatif, depuis celles et ceux qui peuvent se confiner pour se protéger de l'exposition aux risques, et celles et ceux qui sont isolés contre leur gré, en tant que population surpeuplée.

Notes:

Humanities and Social SciencesJournal articles

Research team: