Spatialité des violences conjugales & Covid-19

Projet de recherche ANR portant sur les conséquences spatiales des politiques publiques menées pendant la crise du Covid-19 sur les violences et la surveillance conjugales

Les politiques publiques menées en réponse à la crise sanitaire ont eu des conséquences lourdes sur les victimes de violences conjugales, en particulier en termes spatiaux puisque le confinement est venu renforcer le contrôle spatial exercé par les hommes violents. La recherche présentée dans ce blog scientifique vise à interroger la dimension spatiale des politiques publiques menées pendant la crise et leurs effets sur les pratiques spatiales des victimes de violences et de surveillance conjugale, en vue d’accompagner l’élaboration de politiques publiques à venir et d’éviter qu’une réponse à une crise sanitaire se traduise par une mise en danger des personnes les plus vulnérables.

Le projet se déroulera pendant une période d’un an à compter de septembre 2020.




Contact: 
Marion Tillous
Participant.e.s du laboratoire: 

Marion Tillous
 

External participants: 

Eva San Martin Zapatero, Julie Bulteau, Pauline Delage


Project funding: 
Fondation de France
Type de projet: 
ANR