Lou Morriet soutient sa thèse

Lou Morriet soutient sa thèse

Thèse co-dirigée par Gilles Debizetet Frédéric Wurtz

 

Sujet de thèse : Conception multiacteur de systèmes énergétiques locaux bas-carbone : outils, modèles et analyses qualitatives

 

Composition du jury :

Arnaud Banos, Directeur de recherche, CNRS, Examinateur
Stéphane Brisset, Professeur des universités, École Centrale de Lille, Rapporteur
Gilles Debizet, Maître de conférences, Université Grenoble Alpes, Codirecteur de thèse
Bruno Sareni, Professeur des universités, Toulouse INP, Examinateur
Grégoire Wallenborn, Professeur, Université Libre de Bruxelles, Examinateur
Monika Woloszyn, Professeure des universités, Université Savoie Mont Blanc, Rapporteure
Frédéric Wurtz, Directeur de recherche, CNRS, Directeur de thèse

 

Résumé : 

Les systèmes énergétiques bas-carbone sont développés pour limiter les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique. Parmi les différents systèmes possibles, nous nous intéressons dans cette thèse aux systèmes énergétiques locaux bas-carbone (SELBC). Les SELBC sont des systèmes énergétiques de capture et d’échanges in situ d’énergie renouvelable intermittente ou de récupération. Analysant ces systèmes, généralement nouveaux, nous mettons en évidence deux distinctions majeures qui différencient les SELBC des systèmes énergétiques plus « classiques » : les SELBC font disparaître la distinction historique entre production et consommation, voire entre fourniture et consommation, et ils sont multiacteurs. Dans cette thèse nous nous proposons d’accompagner la conception des SELBC en phase de pré-étude. La conception des systèmes énergétiques s’appuie aujourd’hui largement sur des outils numériques d’aide à la conception. Nous considérons que les SELBC appellent une évolution de ces outils afin qu’ils deviennent supports de négociation et de synchronisation cognitive. La conception pourrait alors s’appuyer sur des métamodeleurs - outils proposant des briques de modèles préconstruites - d’optimisation qui soient open source, basés sur un langage orienté objet, avec une interface graphique. Dans ce cadre, nous avons développé une modélisation d’acteurs via leurs objectifs et contraintes. Cette modélisation est basée sur une démarche d’analyse qualitative d’acteurs impliqués dans des projets passés. Les développements proposés dans cette thèse ont été réalisés sur le métamodeleur OMEGAlpes. Les briques de modèles développées ont ensuite été appliquées à un projet d’autoconsommation électrique comparant un système d’autoconsommation collective et plusieurs systèmes d’autoconsommation individuelle.



Researchers involved: 

Ouvert à tous