Sensibiliser l’enquête de terrain

Sensibiliser l’enquête de terrain

Sensibilia. Des approches sensibles pour penser les transformations des milieux de vie. ANR -20-CE22-0006-01

Nous faisons l’hypothèse que la question de la sensibilité est une entrée particulièrement pertinente pour penser les changements actuels et à venir de nos milieux de vie. De ce point de vue, la sensibilité n’est pas une simple réception passive mais plutôt une puissance d’intensification et de transformation de notre relation au monde. Sensibiliser l’enquête de terrain. Cette première séance de séminaire prend le temps de réfléchir sur la question des fonctions des enquêtes dans le monde à ce point incertain qui est le nôtre. Il s’agit moins d’élucider, résoudre ou éclaircir qu’à trouver des formes appropriées de mise en récit, à enrichir et épaissir les voies et les modes par lesquels des présences, entités, phénomènes, textures, entrent en relations avec des milieux souvent denses et opaques, fragiles et précaires.

 

 

Programme

 

Le 13 janvier 

 

8h45 RDV à l’usine d’incineration Athanor, La Tronche.

9h00 - 11h00 Atelier Petrichor de Anaïs Tondeur et Germain Meulemans.
11h00 - 11h30 Arrivée à la Maci et pause
11h30 - 13h00 La première conversation, entre Germain Meulemans et Anaïs Tondeur.
13h00 à 14h30 Déjeuner
14h30-14h45 Virgule digestive : présentation d’un chantier : géobiologie
14h45-16h45 La deuxième conversation, entre François Laplantine et Laurent Demanze

 

Le 14 janvier

 

9h00-9h15 Virgule matinale : présentation d’un chantier : Strates
9h15-11h15 La troisième conversation, entre Joël Candau et Nicolas Baldovini
11h15-11h30 Pause
11h30-13h00 Discussion collective des énigmes sensibles

 

Réservation obligatoire pour être parmi nous en présentiel :
sensibiliaseminaire@gmail.com



Researchers involved: 

Ouvert à tous
AttachmentSize
PDF icon Flyer3.33 MB