Désindustrialiser la vallée... et la santé ?

Désindustrialiser la vallée... et la santé ?

Cycle de projections-débats organisées dans le cadre de La Ruche de l’histoire. Le Printemps de l’histoire environnementale

 

Du 1er au 17 juin, le Réseau universitaire de chercheurs en histoire environnementale (le RUCHE) coordonne un cycle d’événements publics, dans l’ensemble de la France. Les projections organisées en Isère portent sur les enjeux environnementaux et sanitaires des désindustrialisations. Ces processus sont au coeur de recherches actuelles en histoire sociale et environnementale. Ce sont également des processus qui marquent les habitants des territoires qui sont confrontés, jusqu’à nos jours, à la gestion de l’héritage écologique des anciennes activités industrielles.

 

La Grande tueuse, co-réalisé par l’historienne Marion Fontaine et Richard Berthollet (réalisé en 2022). Depuis les années 1970, les mineurs de charbon de Lorraine ont été confrontés à la désindustrialisation de leur région. Pendant leurs périodes, ces mineurs et leurs proches se sont aussi mobilisés pour dénoncer leur exposition à des substances toxiques et les préjudices à leur santé. La projection sera organisée au Musée de la Mine-Image, sur le plateau de la Matheysine, où les anciens mineurs et leurs proches ont aussi été confrontés à la difficulté des conditions de travail et aux préjudices à leur santé. Le film sera projeté en présence des deux co-réalisateurs, et sera suivi d’un débat avec Marion Fontaine et Richard Berthollet.

Vendredi 10 juin (19h), Musée de la Mine Image, La Motte d’Aveillans.

 

La mécanique des roches (réalisé en 2021) se présente sous le format d’un cinéma-concert par le collectif artistique grenoblois Regards des lieux. Le film a été réalisé dans la vallée de la Romanche, proposant un regard singulier sur l’ordinaire d’un territoire désindustrialisé. En deux générations, la vallée a été marquée par la fermeture de plusieurs entreprises. Le film saisit ainsi la manière dont les habitant.e.s du territoire, et particulièrement la jeunesse, doit faire face à un avenir et se confronter aux pollutions rémanentes. La projection sera suivie d’un débat avec les historien.e.s Julien Caranton (UGA), Anne Dalmasso (UGA), Alexandre Elsig (EPFL, Lausanne) et les membres du collectif Regards des lieux.

Lundi 13 juin (18h), MACI (Maison de la Création et de l’Innovation), Campus de Saint Martin d’Hères.


Ouvert à tous
AttachmentSize
PDF icon Flyer4.48 MB