MATHIEU BRUGIDOU

chercheur associé Pacte et chercheur senior EDF R&D
brugidom's picture
Institutional membership: 
Other
Status: 
Resarch associate (m)
HDR
Accredited to supervise research
Research areas: 
Deliberation
Research team: 
Phone: 
0476826073
Address: 
1030 rue des Résidences 38400 ST MDH

Onglet(s)

Présentation

Mes recherches, à la frontière de l'analyse de discours et de la sociologie politique, portent sur les volets théorique et méthodologique d'une approche discursive des publics à partir de l'analyse des controverses énergétiques. J'ai publié en 2008 L’opinion et ses publics, une approche pragmatiste de l'opinion publique, (Presse de sciences Po) qui propose une synthèse de ces approches en essayant d'articuler leurs dimensions méthodologique et théorique. Plus récemment, J'ai prolongé ces travaux par une analyse de la grammaire des énoncés d'opinion publique en m'inspirant notamment de travaux de Laurence Kaufmann.

  • Mathieu Brugidou, « Le discernement. Une approche casuistique des énoncés d’opinion publique », Mots, 113,  Mars 2017. Mathieu Brugidou. « L'institutionnalisation de la norme sociale entre stigmatisation et dénonciation ». Langage et Société, Maison des Sciences de L'homme Paris, 2013, pp.85-105.

Je poursuis par ailleurs des travaux, notamment en collaboration avec Arthur Jobert, sur les formats de délibération et sur les dispositifs qui les soutiennent.

  • Arthur Jobert et Mathieu Brugidou,  « Produire un sens commun sur la concertation - Retour sur une participation au processus de rédaction d’un avis du CESE », Participations, avril 2017. Boy D., Brugidou M. Halpern et Lascoumes P., Le Grenelle de l’environnement : Acteurs, discours effets. Armand Colin, 2012. Boy D., Brugidou M., (dir.) Le débat public : un risque démocratique ? : L’exemple de la mobilisation autour d'une ligne à haute tension, Lavoissier.

Enfin, je m'intéresse aux méthodes des sciences sociales, notamment aux applications de l'analyse des données textuelles et à l'analyse de discours : question ouvertes de sondages (avec Michèle Moine et Caroline Escoffier) et à l'archivage et la ré-analyse.

  • Sophie Duchesne et Mathieu Brugidou, « BeQuali, une archive en question », Revue d’Anthropologie des connaissances, dossier « Ce que les data font aux SHS », Décembre 2016. Stéphanie Abrial, Mathieu Brugidou, Annie-Claude Salomon, "Types idéologiques et classe résiduelle dans l’enquête d’Etienne Schweisguth, Les Français et la politique, 1982-1988 – Réanalyse à partir de deux familles de logiciels, CAQDAS et ADT." Recherches Qualitatives, 2017.

J'ai décrit dans ma thèse l’algorithme des "rafales" destiné à repérer des épisodes dans un récit ou des cooccurrences thématiques, algorithme dérivé des travaux de Lafon (1984), qui a été intégré dans le logiciel d’analyse sémantique TROPES développé par Pierre Molette (http://tropes.fr/).

Chercheur senior à EDF Recherche et Développement, à l'interface de la recherche industrielle et académique, j'essaye de mener de front des recherches empiriques appliquées au domaine de l'énergie et des travaux au long cours sur la question des publics et de ses formats d'énonciation.

De 2003 à 2009, j'ai été directeur de recherche associé au CNRS au laboratoire PACTE. Jusqu’en 2002, j'ai été professeur associé à l’Institut d’Etude Politique de Grenoble et au Master Progis – spécialisé dans la formation de chargés d’études opinion et marketing -, formation longtemps animée par Bernard Denni, dans laquelle je continue d’assurer des enseignements.

Latest publications: 
Bequali in question, Revue d'Anthropologie des Connaissances