meyfroia's picture
Institutional membership: 
Université Grenoble Alpes
Status: 
Post-Doc (f)
Non permanent.e
Research areas: 
Urban studies
Housing
Landscape
Peri-urban development
Research team: 
Phone: 
0476820000
Office: 
2304
Address: 
Cité des Territoires 14 av. M. Reynoard 38100 GRENOBLE

Onglet(s)

Présentation

J'ai rejoint PACTE en juin 2017, en tant que post-doctorante dans le cadre du programme INTERREG Alpine Space LOS_DAMA! (http://www.alpine-space.eu/projects/los_dama/en/home) consacré au paysage et aux infrastructures vertes dans le périurbain des métropoles (péri)alpines. J'ai réalisé ma thèse de doctorat à l'ENS Lyon et à l'Université de Vienne (2012-2016), en participant à la Chaire IMU "Habiter ensemble la Ville de Demain" ; je m'étais alors attachée à étudier la territorialisation des politiques de logement abordable dans la région métropolitaine Vienne-Bratislava, avec un focus sur un groupe d'acteurs particulier : les promoteurs d'intérêt public (entreprises de logement privé devant assurer une mission de service public) via leurs pratiques, leurs représentations (en questionnant la pertinence de l'échelle régionale) et leur production résidentielle concrète. 

Ma recherche actuelle prolonge des pistes que j'ai pu soulever lors de mon travail doctoral, notamment sur les dynamiques des espaces périurbains en Europe ou la ville durable. Cette recherche s'inscrit dans un contexte transnational, en collaboration avec l'Université Technique de Munich, l'Université de Tübingen et l'Institut d'Urbanisme de Slovénie, mais dispose également d'un ancrage local à travers l'accompagnement de Grenoble Alpes Métropole, partie prenante du projet.

Subject: 
Le tiers secteur du logement dans la région métropolitaine Vienne-Bratislava. Recompositions d'une offre de logement abordable et fabrique métropolitaine
Dates: 
September, 2012 to December, 2016
External supervisor(s): 
Lydia Coudroy de Lille (Université Lyon 2) / Heinz Fassmann (Universität Wien)
Abstract: 

Le tiers secteur du logement, segment hybride entre le logement social et le logement privé, héritier des coopératives d’habitat de la fin du XIXème siècle, est redécouvert en sa qualité d’alternative potentielle : il renverrait à une offre de logement abordable, qui viserait à loger décemment l’ensemble de la population, dans des contextes spatiaux très divers, mais majoritairement dans des métropoles toujours plus sous pression démographique, foncière et socio-spatiale. Le périmètre métropolitain est novateur pour analyser les effets spatiaux de ce segment qui paraît indissociable du cadre national. La région métropolitaine Vienne-Bratislava est souvent étudiée sous l’angle de la coopération transfrontalière, « par le haut », où le poids des divergences nationales, en termes socio-économiques et de politiques publiques, demeure important, questionnant alors l’intégration de la région métropolitaine. Cependant, la partie autrichienne, tout comme la partie slovaque de cette région transfrontalière font face à des défis similaires, qu’il s’agisse de périurbanisation (y compris un phénomène de périurbanisation transfrontalière), d’attractivité métropolitaine ou encore de maintien de la cohésion socio-spatiale. Une entrée par le tiers secteur du logement, segment du logement présent dans les deux contextes nationaux sous des formes et avec une part dans le stock et la construction très variées, permet de questionner l’intégration silencieuse de la région métropolitaine, par l’évolution du tissu métropolitain (à travers la production au concret du tiers secteur), les stratégies des acteurs et l’évolution des politiques publiques, à l’interface entre viabilité économique et mission d’intérêt général.