higginm's picture
Institutional membership: 
Université Grenoble Alpes
Status: 
Post-Doc (m)
Non permanent.e
Research areas: 
Social anthropology
Research team: 
Office: 
1403
Address: 
Cité des Territoires 14 av. M. Reynoard 38100 GRENOBLE

Onglet(s)

Présentation

Je rejoins Céline Granjou et Coralie Mounet pour travailler en tant que post-doc sur le projet Trajectories, étudiant comment les pratiques quotidiennes des gens, façonnées par des écologies particulières, informent leur compréhension du lieu et de ses futurs possibles, dans les vallées de la Romanche, de la Maurienne et de l'Arve. Les questionnements sont en construction mais mes intérêt actuels incluent: les champignons et ceux qui les cueillent; les sacs à dos et leur contenu, considérés comme une entrée dans les pratiques matérielles de la montagne; les déchets, leur appréhension et leur gestion.

Auparavant, j'ai travaillé avec Tim Ingold sur le projet «Knowing from the Inside» financé par le Conseil Européen de la Recherche à l'Université d'Aberdeen. J’ai été responsable de la tenue de l'exposition «The Unfinishing of Things», qui s'est déroulée de mai à septembre 2017. Si la connaissance découle d'un engagement concret avec les matériaux, les personnes et les lieux, sous quelle forme la recherche universitaire peut-elle être présentée? En plus des articles de revues et des livres plus traditionnels, l'exposition était l'occasion d'explorer collectivement cette question.

Ma recherche de doctorat, également à l'Université d'Aberdeen avec Tim Ingold, a  impliqué un travail avec les artistes visuels et leurs pratiques de “making”, suivant différents contextes, chacun avec leur propre régime de valeur, dans lequel les matériaux sont transformés en œuvres d'art. J'ai travaillé en tant qu'assistant avec deux artistes: Douglas White et Alexandra Engelfriet. La thèse présente les histoires de quatre œuvres d'art, dans lesquelles la fabrication sert de fil conducteur concret et partiel pour tisser ensemble la compréhension de la configuration particulière des relations à partir desquelles l’artiste, son travail et sa valeur émergent. Plutôt que d'aborder l'art comme un phénomène social ou un mode de production culturel distinct, cette recherche travaille avec l'art et les artistes en devenir, en tant que réalisations incarnées et relationnelles entre différentes logiques de production, d'échange et de relation. 

Mes recherches antérieures ont porté sur les relations homme-animal, en menant des recherches impliquant des partenariats avec des chiens guides, en travaillant avec des zootechniciens pour définir de nouvelles normes de bien-être des animaux en Europe et en étudiant le marché de la viande halal et cachère. Traversant ces différents terrains se trouvent les questions de la connaissance en termes écologiques, des pratiques en relation avec l’environnement, de la culture matérielle et des régimes de valeur.