maurettt's picture
Institutional membership: 
Université Grenoble Alpes
Status: 
PhD Candidate (m)
Non permanent.e
Research areas: 
Urban geography
Research team: 
Address: 
14 & 14 Bis Avenue Marie Raynoard, 38100, Grenoble

Onglet(s)

Présentation
Subject: 
Parcours de soins, parcours urbains : mobilités transnationales de santé et manières d’habiter éphémères dans les métropoles tunisiennes.
Supervisor(s): 
External supervisor(s): 
Fanny Vuaillat
Abstract: 

La Tunisie se positionne depuis les années 1980 au cœur d'un système de mobilité transnationales de santé à l'échelle de l'Afrique du Nord. Ce système a conduit à l'émergence d'un secteur privé puissant et structuré autours d'établissements spécifique : les polycliniques. Celles-ci sont adressées à une hypothétique patientèle étrangère et locale solvable, et sont ainsi fortement concentrées dans les grandes aires urbaines du pays, proches des grandes infrastructures de mobilité et de rayonnement international. Leur fonctionnement repose en outre sur une chaine de valeur organisé par de nombreux acteurs d'importance faible et gravitant autours des divers besoins des patient.e.s durant leur parcours de soins. En mêlant ces trois constats, cette thèse propose d'interroger d'une part l'expérience urbaine des patient.e.s au cœurs de ce système de soin, dont les déterminants sont encore aujourd'hui peu connus, et d'autre part, propose de décentrer la question de la production urbaine ordinaire par le prisme de ces usagers vulnérables de la ville. La méthodologie d'enquête s'appuiera sur deux axes : Le premier visera à dresser un constat spatial et typologique du fonctionnement de ce secteur de la santé privé, dans un but de contextualisation des données ethnographiques devant constituer le second axe. Ce second axe nécessite ainsi de se plonger au plus près des patient.e.s en employant des dispositifs d'enquêtes sensible tels que des parcours embarqués ou commentés. Cette thèse fait ainsi dialoguer des grands champs de recherche contemporains en géographie : santé, métropolisation et migrations