CHLOE BERUT

Doctorante en Science politique
Portrait de berutc
Affiliation : 
Sciences Po Grenoble
Statut : 
Attachée temporaire d'enseignement et de recherche
Doctorante
Non permanent.e
Domaines de recherche : 
Santé
Union européenne
Équipe de recherche : 
Bureau : 
open space doctorants
Adresse : 
1030 rue des Résidences 38400 ST MDH

Onglet(s)

Présentation

Doctorante en Science politique depuis 2015, je poursuis un parcours académique commencé à Science Po Grenoble en 2010. J'ai ainsi pu préparer mon projet de thèse durant mes deux années de Master Gouvernance Européenne. La thèse me permet aujourd'hui de concilier deux domaines d'études qui m'ont intéressés au cours de mes années à l'IEP de Grenoble : science politique de l'Union européenne et politiques de santé.

Titre de la thèse : 
L'Union européenne et la santé : le paradoxe d'une influence sur un domaine exclusivement national. Le cas des politiques d'e-santé en France, en Autriche et en Irlande
Dates : 
octobre, 2015
Résumé de la thèse : 

Cette thèse porte sur la problématique de l’européanisation des politiques nationales, et plus précisément sur les politiques de santé électroniques (« e-santé »). Depuis le début des années 2000, les dispositifs d’e-santé, tels que le dossier médical informatisé ou la télémédecine, font l’objet d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics au sein des Etats membres, mais également au niveau européen. Cette recherche a précisément pour objectif d’analyser les interactions entre d’une part les différents instruments européens développés dans ce domaine (Communications, Recommandations, programmes) et d'autre part leur utilisation par des acteurs dans le processus de formulation des politiques nationales d'e-santé en France, en Autriche et en Irlande. Ainsi, la perspective des « usages de l’UE » sert au développement  d’un cadre théorique permettant d’analyser les effets de ces usages sur les politiques publiques, la politique et les institutions. Cette approche a l'avantage de dépasser le simple constat de similarité de contenu entre politiques nationales et politiques européennes pour s'intéresser au plus près aux mécanismes de l'européanisation, dans un domaine où l'UE n'a pas de compétences ( : l'organisation des soins). Au centre de cette thèse se trouvent les acteurs, leurs stratégies et les usages qu’ils choisissent de faire ou non du niveau européen.