Portrait de riegelj
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Post-Doctorante
Non permanent.e
Domaines de recherche : 
Socio-anthropologie
Équipe de recherche : 

Onglet(s)

Présentation

Socio-anthropologue de l'environnement, je m'intéresse actuellement aux enjeux de démocratie et de justice sociale des transitions agro-écologiques et environnementales en France. Mes travaux ont auparavant porté sur les politiques de conservation de la nature, la gestion et la gouvernance transnationale des territoires agro-pastoraux et halieuthiques au Sahel (Niger, Sénégal).

J’ai exploré en thèse (Muséum national d'histoire naturelle/UMR Paloc) les discours et les pratiques des ONG vertes internationales relevant de la gestion participative des zones côtières (mangroves), et leurs effets espérés et induits sur les dynamiques socio-écologiques des territoires (contrat doctoral au sein de l'IRD, financement PICRI de la Région Ile-de-France).

En postdoctorat (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Centre européen de sociologie et de sciences politiques), j'ai enquêté sur la mémoire et les traces  dans les territoires de dispositifs de concertation pour la gestion de bassins versants de crues. J'ai analysé la portée de ces concertations en matière de gestion environnementale et de démocratie locale. Cette recherche participative conduite avec l'association Geyser, spécialisée dans la concertation et la médiation territoriales, a bénéficié du soutien de la Fondation de France.

Au sein de l'équipe Environnement de Pacte (Université de Grenoble-Alpes), je mène une recherche-action postdoctorale sur la réappropriation de l’abattage des animaux par les éleveurs.ses, en partenariat avec la Confédération paysanne. Aux côtés d'un groupe d'éleveurs.ses dans le Luberon, engagé dans la conception d'un camion-abattoir mobile auto-géré, j'ai pour rôle de donner à voir et d'analyser la trajectoire de ce processus d'innovation. Ma problématique est de (re)tracer les apprentissages, les négociations et les épreuves jalonnant ce processus d'expérimentation, dans leurs composantes techniques, morales et démocratiques.