Portrait de bangatej
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Chercheur associé
Non permanent.e
Domaines de recherche : 
crise sismique
Géomatique
Mobilités
Modélisation
piétons
simulation
systèmes multi-agents
Équipe de recherche : 
Téléphone : 
0476820000
Bureau : 
open space doctorants

Onglet(s)

Présentation

I am currently pursuing my Ph. D degree in Computer Science and working on "Multi agent modelling of seismic crisis" under the direction of Julie Dugdale (LIG), Elise Beck (PACTE) and Carole Adam (LIG). The research is funded by Rhône-Alpes Region, ARC 7. I expect to finish by December 2018.

 

I obtained my Master of Science degree in Remote Sensing (MSRS) in 2008 from the University of the Philippines-Diliman, College of Engineering, Philippines. The title of my masters thesis was "Developing a geoexpert system using object based image image analysis methods for the delineation of landslide hazard zones on remote sensing imagery". Also from the University of the Philippines, I obtained my Bachelor Science degree in Geodetic Engineering (BSGE) in year 2000.

Titre de la thèse : 
Modélisation multi-agents d'une crise sismique
Directeur.s / Directrice.s : 
Directeur.s / Directrice.s extérieur.e.s : 
DUGDALE, Julie
Résumé de la thèse : 

Dans le domaine du risque sismique, si l'évolution constante des normes de constructions conduit à une diminution de la vulnérabilité du bâti, pour autant; les systèmes urbains, qui concentrent de plus en plus d'individus (en France, en 1950, le taux d'urbanisation atteignait 55%: pour 2030, les Nations Unies prévoient que ce taux approche 83%; United Nations, 2006), d'infrastructures, de bâtiments, d'activités, contituent des environnements particulièrement vulnérables. Or, face au risque sismique, les sociétés peuvent se préparer de trois manières différentes : en définissant et appliquant des codes de construction et des politiques d'aménagement adaptées à la sismicité locale; en sensibilisant et préparant la population à faire face à une crise; en améliorant les plans de gestion de crise. Pour autant, en contexte de sismicité moderée comme c'est le cas en France, il est souvent difficile de connaître l'impact réel de chacun de ces leviers d'action, etant donné la rareté des événements. C'est pourquoi le recours à la modélisation s'avère utile. A la suite d'un séisme les individus se déplacent, souvent à pied (Bertran Rojo, 2014). Cette mobilité-immobilité peut les amener à s'exposer à la chute d'elements non-structuraux, qui peut être fatale, comme ce fut le cas pour les 9 victimes du séisme de Lorca (Martínez Moreno et al. 2012) L'objectif de cette thèse est de développer un modèle multi-agent pour simuler la mobilité piétonne suite à un séisme et mesurer l'efficacité de l'évacution; évaluer l'exposition ou la mise en sûreté des individus en fonction de leurs comportements et des plans de gestion/d'information en place ou à venir. Ce travail représente une rupture significative avec ce qui est actuellement disponible en termes de modélisation et simulation des comportements humains en situation de crise. Par cette combinaison innovante d'approche BDI, de SIG, de simulation multi-agents et de jeu sérieux, l'objectif est de développer un modèle générique de situation de crise. Il pourra donc être applique à des contextes géographiques différents. Sur la base de travaux de Bratman (Bratman 1997; Rao et Georgeff, 1995), l'idée est d'appliquer l'approche BDI (Belief, Desire, Intention - croyance, désir, intention) qui permet de modéliser le actions des individus en tenant compte de leurs motivations sous-jacentes, et donc de proposer un modèle dynamique et réaliste des comportements humains en situation de crise (Adam et al, 2011; Dugdale et al; 2010). Enfin, afin de favoriser le transfert des résultats du modèle vers la sociéte civile, un jeu sérieux sera développé. Cette thèse s'inscrit dans le contexte d'enjeux scientifiques et sociétaux majeurs : développer un modèle qui représente de facon adéquate la complexité du comportement humain, considérer la gestion d'une crise comme un système socio-technique complexe, être attentif aux phénomènes d'émergence et d'auto-organisation, rechercher des techniques pour collaborer a l'émergernce de connaissance, partagée, etc.

Dernières actualités :