RACHID MENDJELI

Chercheur associé
Portrait de mendjelr
Affiliation : 
Sciences Po Grenoble
Statut : 
Chercheur associé
Domaines de recherche : 
Sciences politiques
Anthropologie
Sociologie de la culture
Équipe de recherche : 
Courriel : 
Téléphone : 
0476826073
Adresse : 
1030 rue des Résidences 38400 ST MDH

Onglet(s)

Présentation

 

L’histoire des conceptions du corps définit un champ de recherche pluridisciplinaire ou se croise et s’affrontent les rapports entre savoirs et pouvoirs. L’orientation de mes travaux questionne les formes de subjectivité des dispositifs de gouvernementalité du corps du patient, de l’immigré et de l’artiste dans le cadre d’une démarche ethnographique et sociologique. Ces dispositifs sont l’objet de mes enquêtes au Maroc et France dans le champ médical, le champ des politiques du logement social et le champ artistique. Elles sont traversées par des discours qui illustrent l’expérience de l’altérité. Ils traduisent une expérience spécifique des relations de domination. On peut les définir à travers les concepts de corps clinique, de corps suspect et de discours clandestin du corps. Ces concepts forment une boite à outils d’hypothèses élaborées à partir de mes travaux sur l’anthropologie médicale, l’anthropologie artistique et l’anthropologie politique :

1- Une approche des discours sur le corps des patients ; dans la relation de soin à partir d’enquête sur le cancer du sein, des dispositifs de soin en matière d’obésité pédiatrique, de la médecine prédictive du diabète et des formes symboliques de la radiologie comme technique de numérisation du corps du patient.

2- Une étude de la gestuelle des conteurs et des formes chorégraphiques, photographiques, filmiques et théâtrales de la littérature orale.

3- Une généalogie du discours sur l’intégration républicaine à partir de l’exemple de l’étude des formes de distribution et de concentration dans l’espace social du corps des populations immigrées en France que génèrent les politiques de rénovation urbaine, de déménagement et de relogement dans le champ de l’habitat social et de la ville.

Les dimensions euristiques de ces trois démarchent nous offrent une opportunité méthodologique pour explorer les formes de gouvernement des corps.