Thibault PONCHON

Doctorant
Portrait de ponchont
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Doctorant
Non permanent.e
Domaines de recherche : 
Interdisciplinarité
Technologies
Équipe de recherche : 

Onglet(s)

Présentation
Titre de la thèse : 
Les collaborations entre les sciences et l'industrie dans les technologies quantiques
Dates : 
septembre, 2019
Directeur.s / Directrice.s : 
Directeur.s / Directrice.s extérieur.e.s : 
Stéphanie Ruphy (Lyon III - IRPhil)
Résumé de la thèse : 

Mon projet de thèse prend place dans l'environnement du CDP (Cross Disciplinary Project) QuEnG (Quantum Engineering Grenoble) et combine une approche sociologique et philosophique avec l'aide de mes deux directrices : Séverine Louvel et Stéphanie Ruphy.  

Quantum Engineering Grenoble (QuEnG) est un projet de recherche visant à amorcer l’émergence du domaine des technologies quantiques à l’échelle grenobloise par le biais d’interfaces entre disciplines et entre les secteurs académiques et industriels. Ce travail de thèse a pour objectif d’analyser les enjeux et dynamiques de ce projet, sur les plans conceptuel, pratique et organisationnel. Son originalité est d’associer des approches de philosophie et de sociologie des sciences pour réfléchir aux liens entre recherche fondamentale, recherche appliquée et innovation technologique, ainsi qu’aux stratégies d’organisation, de gouvernance et de financement de la recherche. La thèse repose sur une immersion prolongée au sein du programme QuEnG pour observer les terrains privilégiés où se situent les principaux défis d’une ingénierie quantique en devenir.

Les apports attendus sont triples. En philosophie, une étude philosophique de terrain, plus proche de la réalité des pratiques, pourra enrichir la compréhension des problématiques épistémologiques d’une science dite « post-académique ». En sociologie, cette approche clarifiera les implications épistémiques et économiques de l’organisation des coopérations science/industrie. Enfin, sur le plan pratique au sein de QuEnG, la thèse contribuera à mieux définir les enjeux, objectifs et méthodes des recherches mêlant théorie et ingénierie et à en cerner les freins. 

 

Publications à la une : 
The imaginary of digital sovereignty: the French National Quantum Plan, {Society for Philosophy and Technology: colloque international - Technological Imaginaries}
Ingénierie quantique : buzzword ou nouvelle discipline ?, {VIIIe congrès de la Société de philosophie des sciences}