Portrait de borgnety
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Doctorant
Non permanent.e
Domaines de recherche : 
Transition
Équipe de recherche : 
Téléphone : 
0476820000
Bureau : 
2301
Adresse : 
Cité des Territoires 14 av. M. Reynoard 38100 GRENOBLE

Onglet(s)

Présentation

Après des études en STAPS, dont l'aboutissement a été la réussite de l'agrégation en 2014, j'ai bifurqué en géographie lors d'un master 2 à l'IUGA "Tourisme, Innovation, Transition".
Par la suite, un projet de thèse soumis à un financement CDSN a été soutenu par l'ENS Rennes.
Je m'intéresse aux questions de transition, notamment dans les territoires de montagne hors grand domaine skiable.
En m'inscrivant dans le champ théorique de la sociologie de l'acteur-réseau, mes recherches me conduisent sur des terrains et des objets qui ne sont pas tous tournés vers le tourisme. Mes terrains de thèse se partagent ainsi entre la vallée du Queyras dans les Hautes-Alpes et la région de Catane en Sicile.

Je suis par ailleurs en train de terminer la formation du diplôme d'état de guide de haute-montagne.

Titre de la thèse : 
Adapter les sports de neige au changement climatique ? Des pratiques sportives aux (re)compositions spatiales et territoriales.
Directeur.s / Directrice.s : 
Directeur.s / Directrice.s extérieur.e.s : 
Yohann Rech
Résumé de la thèse : 

Le changement climatique impacte durablement les territoires de montagne, dont l'habitabilité est fortement dépendante de la présence de la neige et des glaciers. Ainsi, cet objet neige, "fait bon" car prévisible, et dont personne ne se souciait jusqu'alors devient de plus en plus incertain, et devient un actant structurant dans les trajectoires d'adaptation des territoires de montagne. Les pratiques subissent des évolutions spatio-temporelles, concomitamment aux pratiquants et à leurs territorialités. Les collectifs et les relations tissées entre acteurs s'en trouvent bouleversés,au gré des ambitions aménagistes et des implicites axiologiques qui les président. Ce travail doctoral vise à appréhender les différentes trajectoires d'adaptation possibles au regard d'enjeux climatiques, socio-économiques et culturels spécifiques aux territoires étudiés.