Qu'est-ce qu'une archive ouverte ? Qu'est-ce que le libre accès ? Qu'est-ce que la voie verte, dorée ?

HAL (Hyper article en ligne)

Une archive ouverte est un site où les documents sont en libre accès (Open access). Les chercheurs y déposent leurs articles en texte intégral dans le respect des droits d’auteur ou leurs références bibliographiques. L’expression « archive ouverte » traduite de l’anglais Open Archive, peut être employée au singulier ou au pluriel (Open Archives). On parle aussi souvent de « réservoir » ou d’« entrepôt de documents » (traduction de l’anglais Repository).

HAL (Hyper article en ligne) est une archive ouverte pluridisciplinaire créée en 2001 par le Centre pour la communication scientifique et directe (CCSD) – par des chercheurs, pour des chercheurs – avec pour objectif le partage des résultats de la recherche.

Elle propose des portails thématiques comme HAL-SHS , archive ouverte des sciences de l'homme et de la société, et des portails institutionnels. HAL « archive nationale » pour la France s’inscrit dans le mouvement pour le libre accès, défini à Budapest en 2002 et réaffirmé à Berlin en 2003 (Texte de la déclaration en français). C'est la mise à disposition gratuite sur Internet du texte intégral des articles, dans le respect du droit des auteurs.  Le 2 avril 2013, une convention de partenariat en faveur des archives ouvertes et de la plate-forme mutualisée HAL a été signée à l’Académie des Sciences. Voir le billet du CCSD : Convention inter-établissements : c’est signé !

Le protocole OAI « The Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting »

  • Les archives ouvertes suivent le protocole d’échange des données OAI-PMH . Cela permet aux moteurs de recherche spécialisés dans le moissonnage des serveurs d’archives ouvertes (harvesters) d’interroger simultanément tous les entrepôts pour une même requête.

Qu’est-ce le libre accès ?

Le libre accès ne se limite pas aux archives ouvertes. Il y a deux voies possibles et une solution hybride proposée par les éditeurs :

  • la voie verte (Green road) qui est le dépôt de travaux directement par le chercheur lui-même ou par une personne mandatée dans une archive ouverte comme HAL. On trouve la liste des archives ouvertes dans OpenDOAR The Directory of Open Access Repositories
  • la voie dorée (Gold road) qui est la mise en ligne d’articles acceptés par les comités de rédaction sur des plateformes de revues scientifiques comme Revues.org, Persée, etc. On trouve la liste de ces revues dans le DOAJ Directory of Open Access Journals
  • il existe enfin une voie hybride proposée par les éditeurs en réaction à la montée des archives ouvertes,  qui suppose que les auteurs, leurs institutions ou les agences de recherche financent en amont la mise en ligne d’articles mis en libre accès.


Que peut-on mettre en libre accès dans HAL ?

Un chercheur peut déposer dans HAL (avec l’autorisation du ou des co-auteurs) :

  • des documents de qualité équivalente à celle des articles qu’il soumettrait  à une revue avec comité de lecture ;
  • des documents pour lesquels il dispose des droits d’auteur ;
  • des articles en texte intégral ou des références bibliographiques si le dépôt du texte intégral n’est pas possible.

Qu'est-ce que TEL ?

Les thèses et les HDR peuvent être déposées dans TEL, un environnement particulier de HAL pour les thèses et les HDR, après la soutenance. Il permet, comme HAL, de rendre rapidement et gratuitement disponibles des documents scientifiques.

  • Les thèses et les HDR déposées dans TEL sont aussi visibles dans HAL.

Texte téléchargé du site de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et mis à jour – 08/10/2013