Photo de groupe du Laboratoire

Rejoignez Pacte

Le laboratoire accueille chaque année de nouveaux membres pour une thèse, un post-doc, un stage, comme chercheur ou personnel administratif et technique. Rejoignez-nous !

Vous trouverez toute l’information utile à votre projet sur les pages suivantes :

Devenir chercheur à Pacte

Faire une thèse à Pacte

Devenir chercheur(e) associé(e)

Candidatures spontanées

 

Devenir chercheur à Pacte

 

Le laboratoire accueille de nouveaux chercheurs soit dans le cadre d’un recrutement comme Maître de conférences ou Professeur lorsque ce poste est rattaché à Pacte pour la recherche, soit dans le cadre d’un recrutement de Chargé de recherche ou de Directeur de recherche du CNRS.

Dans le cas des postes d’enseignant-chercheur le laboratoire invite les candidats à prendre contact avec le/la directeur d’équipe de rattachement du poste avant l’audition pour s’informer de l’adéquation de son profil aux thématiques de recherche de l’équipe.

Dans le cas des postes de chercheur CNRS, la campagne CNRS 2018 est ouverte.

Le laboratoire invite les candidats aux concours dans les sections 36, 39, 40 et 52 à prendre contact avant le 15 novembre avec le/la référent.e pour les recrutements CNRS de chaque équipe :

  • Equipe Environnements : Coralie Mounet,
  • Equipe Justice sociale : Sarah Mekdjian,
  • Equipe Gouvernance : Céline Belot,
  • Equipe Régulations : François Bonnet,
  • Equipe Villes et territoires : Sonia Chardonnel,

Vous souhaitez candidater? Merci de remplir le formulaire en ligne ci-dessous afin que les responsables scientifiques vous recontactent dans les meilleurs délais :

Lien vers le formulaire

Les candidat.e.s sont informé.e.s début décembre du soutien éventuel du laboratoire PACTE en fonction de la qualité du dossier et de la proximité de l’objet de recherche des candidats avec les axes des équipes du laboratoire. Les équipes de recherche organisent en début d’année des séances de séminaire avec les candidats afin de les aider à préparer leur audition au cnrs.

En savoir plus : les projets scientifiques des équipes

 

Faire une thèse à Pacte

 

Le laboratoire accueille chaque année de nouveaux jeune chercheurs dans le cadre de contrats doctoraux. Ceux-ci peuvent prendre la forme d’allocations de recherche du Ministère de l’enseignement supérieur, d’allocations doctorales financées par des collectivités locales ou d’autres organismes, de contrats CIFRE. Le laboratoire n’accueille pas de doctorants non financés, sauf cas exceptionnel.

Les doctorants du laboratoire Pacte bénéficient de postes de travail, d’une subvention du laboratoire d’un montant de 1600 € sur la durée de la thèse servant à financer leur terrain ou des communications internationales. Ils sont intégrés dans les équipes de recherche et participent régulièrement à leurs activités (séminaires, journées d’étude…). Ils sont aussi représentés dans les instances du laboratoire.

En savoir plus :

 

Devenir chercheur(e) associé(e)

Depuis 2016, l’UMR Pacte a remis à plat la procédure d’association de personnalités extérieures à son activité. Nous sommes heureux de pouvoir vous la présenter dans ici.

L’UMR Pacte est en effet régulièrement sollicitée par des personnes qui souhaitent participer à ses activités de recherche en devenant « chercheur.e associé.e », à partir de différents statuts. Il est à noter qu’il s’agit d’une démarche qui engage les personnes candidates à participer à la vie du laboratoire et de ses équipes scientifiques d’une part, mais aussi à s’inscrire dans une démarche de publications (articles et ouvrages scientifiques et / ou rapports de recherche).

Les activités du laboratoire étant publiques, il est tout à fait possible de venir assister aux séminaires sans être chercheur.e associé.e : pour cela il faut prendre contact avec l’un.e des directeurs.trices d’équipes de Pacte et demander à figurer sur leur liste de diffusion ou, pour simplement recevoir notre newsletter bimensuelle, contacter notre service de communication :

Peuvent candidater au statut de chercheur.e associé.e les « profils » suivants :
•    de jeunes docteur.es qui ont de soutenu leur thèse à Pacte depuis moins d’un an et souhaitent rester au laboratoire,
•    des chercheur.es et des expert.es indépendant.es,
•    des enseignant.es-chercheur.es (en notant toutefois qu’il n’est pas souhaitable de multiplier les double-appartenances sans pouvoir les justifier scientifiquement).

Le présent document vise à préciser les règles qui définissent le statut de chercheur.e associé.e et qui s’appliqueront désormais à l’étude des candidatures pour l’ensemble de l’UMR Pacte :

 

Sont associés de droit :
-    les jeunes docteur.e.s ayant soutenu leur thèse à Pacte depuis moins d’un an ;
-    les ATER et PAST recruté.es dans les établissements d’enseignement liés au laboratoire pendant la durée de leur contrat ;
-    les enseignant.es-chercheur.es émérites ayant terminé leur carrière au sein de Pacte.

 

Critères d’associations :
La personne qui souhaite s’associer à l’UMR Pacte doit justifier sa demande par l’inscription de son activité scientifique dans une équipe de recherche du laboratoire. Cette activité au sein d’un collectif doit être effective au moment de la demande : l’association consiste à prendre acte d’une collaboration dans le cadre d’une dynamique de recherche du laboratoire.

 

Modalité d’association :
L'association au laboratoire est l'objet d'une validation par la direction et le conseil d’unité de Pacte, pour une durée de deux années renouvelables.
La première demande comporte
1.    un CV,
2.    un avis rédigé par un.e membre permanent.e de Pacte sous couvert du/de la directeur.trice d’équipe dans laquelle le candidat demande son rattachement
3.    une lettre de motivation présentant un projet scientifique de rattachement au laboratoire.

La demande de renouvellement, au bout de deux années est constituée par une fiche d’activité succincte, mais qui doit essentiellement faire état de publications réalisées par le/la chercheur.e associé.e au titre de Pacte (= mentionnant sous le nom de l’auteur.e son appartenance au laboratoire en tant que chercheur.e associé.e). Par « publications » on entend à la fois des textes scientifiques et des rapports de recherche. Il est essentiel en effet pour le laboratoire que l’activité de recherche du / de la chercheur.e associé.e soit rendue publique et accessible (notamment sur la plateforme bibliographique HAL, dont l’accès sera facilité aux chercheur.es invité.es par les services de Pacte).

Pour les associé.es de droit (i.e. les jeunes docteur.es ayant soutenu leur thèse à Pacte depuis moins d’un an, les ATER et PAST recruté.es dans les établissements d’enseignement liés au laboratoire pendant la durée de leur contrat, les émérites ayant terminé  leur  carrière  à  Pacte),  il  est  précisé que :
1.    Les personnes éligibles doivent faire une demande officielle d’association. Cette démarche doit avoir lieu à la première rentrée universitaire qui suit la soutenance (pour les jeunes docteurs) ou l’année de leur recrutement (pour les ATER et les PAST).
2.    La demande est simplifiée : le dossier est constitué d’un CV et d’une fiche de renseignements, que l’on peut obtenir également auprès de Mme Decaix-Combes :

 

Conditions d’association :

Le / la chercheur.e associé.e participe aux activités scientifiques du laboratoire et notamment à la vie de l’équipe à laquelle il /elle est rattaché.e. Il/Elle est sollicité.e par le service Communication pour fournir des éléments bibliographiques et biographiques qui lui permettront de constituer sa page personnelle sur le site du laboratoire et de l’actualiser régulièrement. La non-réalisation de cette page dans les deux mois qui suit la réception de l’avis d’association au laboratoire annule la décision.

 

Calendrier de la procédure d’association :
-    Remise des dossiers : avant le 30/11/2018 minuit : à
-    Réponse du laboratoire après examen scientifique du dossier par le Directoire : 20/12/2018
-    Durée de l’association au laboratoire : pour deux années civiles à partir du 01/01/2019
-    Procédure à ré-enclencher de la part du/de la chercheur.e associé.e au mois de novembre de l’année qui précède la fin de la relation au laboratoire.