ACESS

Améliorer les capacités évaluatives dans les services de sécurité intérieure

Ce projet a été conçu par Thierry Delpeuch (PACTE) Anne Wuilleumier (INHESJ) et Anaïck Purenne (ENTPE Lyon). Il est financé par le Comité des études du ministère de l’Intérieur dans le cadre du Fonds d’Investissement en Etudes Stratégiques et Prospectives (FIESP).

Ce projet part du constat selon lequel, dans de nombreux pays, l’évaluation est une composante obligée de l’action policière et des politiques de sécurité. Cela est rarement le cas en France, où l’évaluation des pratiques, stratégies et dispositifs policiers est un domaine dans lequel beaucoup de progrès restent à faire. Des efforts ont été accomplis en la matière à la fin des années 1990 et au début des années 2000, dans le cadre de réformes spécifiques, telles que les contrats locaux de sécurité ou la police de proximité, qui ont comporté un important volet évaluatif. Néanmoins, la mobilisation dans ce domaine est vite retombée, si bien que le constat s’impose aujourd’hui d’un manque de savoir-faire stabilisé, ainsi que d’un déficit de capitalisation et de prise en compte des expériences acquises, que celles-ci soient françaises ou internationales.

Le but de notre projet est de combler cette lacune en proposant un outil méthodologique directement utilisable par les acteurs centraux et de terrain pour évaluer les politiques et dispositifs qu’ils mettent en œuvre. Cet instrument aura notamment pour but d’aider les services de police et de gendarmerie à évaluer l’impact de leurs activités et de leurs dispositifs en termes de relations police-population

Les deux composantes majeures du projet seront : 1-la réalisation d’un atelier de recherche destiné à collecter le savoir-faire méthodologique d’experts et de professionnels choisis pour leur expérience en matière de mise en œuvre de pratiques et d’outils évaluatifs sur le terrain ; 2- sur la base des savoirs collectés durant cet atelier, nous élaborerons un guide pratique d’évaluation destiné aux professionnels des services de police et de gendarmerie. Ce guide aura vocation à constituer une « boîte à outils » de conseils techniques dont les responsables pourront s’inspirer pour développer une démarche d’évaluation « à la carte », en fonction des objectifs de connaissance qui sont les leurs, de l’échelle à laquelle s’opère l’évaluation (nationale ou locale), des types de dispositifs soumis à évaluation et des ressources disponibles dans le contexte où la démarche est entreprise. Ce guide fera l’objet d’expérimentations.

Ce projet, d’une durée de 6 mois, a démarré en octobre 2017.





A propos du responsable du projet à Pacte :

THIERRY DELPEUCH

A l’issue d’une thèse en science politique réalisée au CERAT, j’ai été recruté au CNRS en octobre 2002, où j’ai développé des travaux au carrefour de la sociologie politique de l'action publique... plus