Bureau des dépositions

Exercice de justice spéculative

Bureau des dépositions est un collectif ouvert, une oeuvre processuelle, sous licence creative commons, qui a commencé à s'élaborer au Patio solidaire en février 2018, lieu et collectif d'occupation sur le campus universitaire grenoblois. Le terme d'oeuvre employée ici renvoie à la terminologie juridique d' "oeuvre de l'esprit", et s'inscrit autant dans le champ de l'art que dans le champ de la recherche scientifique.

Les co-auteur.trice.s du Bureau des dépositions, autorisé.e.s à travailler ou non, en demande d'asile ou non, abonné.e.s au gaz ou non, travaillent à l'écriture et au dépôt d'une requête juridique en matière de contentieux du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle. Ce contentieux porte sur l'atteinte à l'intégrité de l'oeuvre Bureau des dépositions par les responsables des politiques migratoires. L'oeuvre immatérielle, processuelle Bureau des dépositions est sabotée quand un ou des co-.auteur.trice.s sont expulsés, violentés, empêchés.

Bureau des dépositions est une œuvre de justice spéculative. Par « justice spéculative », nous entendons suspendre la justice actuelle, tout en s'appuyant sur le droit existant, la force créatrice de la jurisprudence, le pouvoir créateur des juges. La spéculation dont il est question relève du pragmatisme, d'une manière de faire avec et dans le présent. La requête du Bureau des dépositions est amenée à être portée auprès d'un Tribunal de Grande Instance.

Dans les expressions récentes de l'oeuvre, les co-auteur.trice.s sont : Mamadou Djouldé Baldé, Ben Bangouran, Aguibou Diallo, Aliou Diallo, Pathé Diallo, Mamy Kaba, Ousmane Kouyaté, Diakité Laye, Sarah Mekdjian, Marie Moreau, Saâ Raphaël Moudekeno. D’autres co-auteur.trice.s peuvent rejoindre Bureau des dépositions.

Ce travail fait suite à un projet de recherche soutenu en 2016-2017 par la Maison de la création (UGA) ; il est actuellement (2019) en résidence au Centre National d'Art Contemporain de Grenoble-Le Magasin.


A propos du responsable du projet à Pacte :

Portrait de mekdjias SARAH MEKDJIAN

Enseignante-chercheure au département de géographie sociale de l'Université Grenoble Alpes et au laboratoire PACTE depuis septembre 2010.

Mon travail porte sur les politiques migratoires... plus