L'imaginaire politique des métropoles

Mes travaux sur le pouvoir local et la décentralisation questionnent depuis vingt ans la progression de l'intercommunalité et notamment l'émergence des institutions métropolitaines, et ce dans tous les pays étudiés (France, Canada, Italie, Japon). J'ai eu l'occasion de discuter des enjeux inédits (et souvent conflictuels) dans de nombreuses directions: en matière d'identité (Gouvernements intercommunaux et ressources politiques : l’identité territoriale pour énoncer des priorités d’action publique ? ), de planification (Planification territoriale: de nouveaux récits sur le bien commun?), de légitimité (Changer sans perdre : le dilemme cornélien des élus locaux), de transports (Six régions à l’épreuve des politiques de transport), de régionnalisation (Métropole/région: une gouvernance sédimentée et incarnée), d'aménagement ( Les défis du déclin démographique et de la croissance métropolitaine. Focale sur des expérimentations territoriales au Japon et au Canada), de communication (Des politiques intercommunales sans imaginaire politique?), de subsidiarité (Intercommunalités et métropoles : le tournant politique indicible), de cohérence territoriale (SCoT et territoire. Quels acquis? Quelles perspectives?)… 

Se pose à chaque fois le questionnement récurrent de la texture démocratiques des nouvelles collectivités en formation. Le projet vise à prolonger les débats ouverts en approfondissant l'hypothèse d'une "démocratie différentielle" en formation.

Trois chantiers de recherche (en cours) doivent permettre d'alimenter la réflexion, qui chacun discute les conditions incertaines de production d'un nouvel imaginaire politique à l'échelle métropolitaine: le premier avec le pilotage d'études prospectives en partenariat avec une association nationale d'élus (la Fédé-SCoT), le second en accompagnement de la production d'un événement culturel métropolitain transversal (Paysage-Paysages), le troisième avec l'animation d'un réseau d'acteurs sur la solidarité sociale dans la région urbaine grenobloise (La Chimère citoyenne).

Infos et contacts: Alain Faure 





A propos du responsable du projet à Pacte :

Portrait de faureal ALAIN FAURE

Alain Faure est directeur de recherche CNRS en science politique au sein du laboratoire Pacte à l’Université de Grenoble Alpes. Il mène des recherches... plus