La conversion des infrastructures gazières au gaz renouvelable (Power-to-gas, méthanisation, gaz naturel véhicule)

La conversion des infrastructures gazières au gaz renouvelable (Power-to-gas, méthanisation, gaz naturel véhicule)

Ce projet propose de faire un retour d'expérience approfondie des changements culturels politiques, réglementaires, économiques et organisationnels qui ont permis l'injection de gaz issus de sources renouvelables dans le réseau du gaz naturel. Ces changements ont été provoqués par l'action de quelques "entrepreneurs institutionnels" qui ont su transformer le gaz, une énergie fossile, en un vecteur pour les énergies renouvelables. Ces transformations ont été favorisées par l'existence d'une opinion publique favorable aux énergies renouvelables, le développement d'expériences similaires à l'étranger, mais aussi la pression exercée par l'électricité comme vecteur d'énergie décarbonée. Mais cette recherche s'intéresse plus précisément au rôle des projets industriels innovants, initialement portés en dehors des normes et des réglementations, et qui, par leur capacité à démontrer la pertinence de l'injection du gaz, ont fini par entrainer l'adhésion des acteurs politiques et obtenir des exceptions aux règles, exceptions qui sont ensuite devenues ensuite la norme. Elle rend compte des pratiques et des compétences de pilotage de ces projets incertains car très innovants sur les plans économiques, organisationnels et institutionnels. 


Projets technologiques
Filières Energies Renouvelables
sociologie des organisations
Sociologie de l'action publique



Financements du projet : 
GRTGaz

A propos du responsable du projet à Pacte :

Portrait de reverdth THOMAS REVERDY

Sociologie économique : la régulation de la concurrence à l’épreuve des enjeux sociétaux

La production et les échanges de biens et de services sont soumis aujourd’hui au... plus