Portrait de mekdjias
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Maîtresse de conférences
Enseignante-Chercheuse
Permanent.e
Domaines de recherche : 
Exil
Équipe de recherche : 
Adresse : 
1281 avenue centrale 38400 ST MDH

Onglet(s)

Présentation

Enseignante-chercheure au département de géographie sociale de l'Université Grenoble Alpes et au laboratoire PACTE depuis septembre 2010.

Mon travail porte sur les politiques migratoires néolibérales des Etats-Nations, leurs conséquences sur la vie, le travail. 

Je m'interroge sur ce que signifie réfléchir et agir à ces questions depuis l’institution universitaire et ses marges, le statut de chercheure fonctionnaire, et les disciplines instituées comme la géographie. La géographie a longtemps servi, et sert encore, à légitimer les Etats-Nations, à naturaliser les frontières. 

Je travaille à comprendre et transformer les liens qui existent entre les modalités de constitution de la discipline géographique et cartographique et les politiques migratoires contemporaines. 

Les enquêtes auxquelles je participe ont pour particularité d'être coopératives. Elles rassemblent des personnes concernées par les problèmes en tant que co-autrices et co-auteurs, que ces personnes se définissent comme chercheur.e.s ou non, artistes ou non..., qu'elles soient ou non autorisées à travailler... Les conditions de l'enquête visent à revérifier l'égalité des intelligences et les possibles de la démocratie, en tant que scène politique où peuvent s'exprimer des dissensus. . 

A plusieurs, nous sommes les co-auteurs :

Ces relations et expérimentations s'inventent principalement avec Marie Moreau, artiste et réalisatrice, des co-auteurs qui fréquentent l'association Accueil Demandeurs d'Asile (Grenoble), des co-auteurs qui habitent et constituent le collectif du Patio Solidaire (campus universitaire de Saint Martin d'Hères).

Par ailleurs, je suis membre de l'antiAtlas des frontières (http://www.antiatlas.net/).

Lien vers SITE PERSONNEL