Skip to main content

Primary tabs

THIBAULD MOULAERT

Maître de conférences (Université Grenoble Alpes)

Justice sociale

Profile picture for user moulaert

Contact details

Building : IUT2 Doyen Gosse

Office : 305

Adresse

2 Place Doyen Gosse

38000 Grenoble

thibauld.moulaert@umrpacte.fr

Website :

URL site personnel
Enseignement

J'enseigne la sociologie principalement à l'IUT2 de Grenoble au sein du Département carrières sociales. Ces cours touchent au lien social, au vieillissement, à la famille, aux approches participatives. Mon enseignement concerne aussi les méthodologies de la recherche et l'accompagnement au mémoire.

A l'IUT2, je suis également responsable de la Licence professionnelle intervention sociale, accompagnement de publics spécifiques : Coordinateur en gérontologie sociale.

Enfin, et de manière plus occasionnelle, j'interviens au Département de sociologie et à l'Institut d'urbanisme et de géographie alpine à Grenoble.

Publications

Informations complémentaires

Encadrement de thèse

  • Helen Klein
  • Valkiria Amaya Huayta

Présentation générale

Jusqu’à présent, mes travaux portent sur la construction sociale du vieillissement, à la croisée des connaissances et de l’action publique. Ma thèse a ciblé le reclassement des chômeurs de plus de 45 ans comme exemple des nouvelles politiques d’activation (« vieillissement actif en emploi ») et a proposé d’y voir un « nouveau gouvernement des fins de carrière » plaçant davantage de responsabilité sur les individus. Dans le cadre d’un premier post-doctorat au Fonds National de la Recherche Scientifique, et d’un séjour au King’s College de Londres, j’ai élargi mon objet en montrant le rôle moteur des grandes organisations internationales (Commission Européenne, OCDE, OMS, ONU) et des chercheurs anglo-saxons dans les définitions plurielles du « vieillissement actif/active ageing » au-delà de l’emploi. Déplaçant mon regard vers les enjeux de participation sociale et de citoyenneté soutenue par un tel référentiel, je me suis alors intéressé à l’émergence et à la diffusion des « villes et communautés amies des aînés » à travers le monde. Dans un second post-doctorat, en tant que coordinateur scientifique d’un programme d’études de 3 ans au sein du REAICTIS (Réseau d’Étude International sur l’Âge, la Citoyenneté et l’Intégration Socio-économique :https://reiactis.net/), j’ai observé les développements de différents dispositifs de citoyenneté des aînés dans une dizaine de villes de Belgique, Espagne, États-Unis, France, Royaume-Uni ainsi qu’au Québec et la manière dont ces dispositifs interagissaient avec les démarches « villes et communautés amies des aînés ». Entre 2012 et 2017, j’ai observé la manière dont le gouvernement wallon (Belgique) se réappropriait cette démarche et en quoi elle était porteuse d’innovations dans les pratiques sociales et théoriques en termes de « développement communautaire » (community building).

Depuis 2016 et mon arrivée à Grenoble, je m'intéresse  à la dimension spatiale du vieillissement. Pour cela, d'un côté je me focalise sur l'usage socio-politique des bancs publics (projet ANR JCJC Citizenbench) comme accès à une dimension peu pensée en sociologie du vieillissement, à savoir l'espace public, entre le domicile et les sphères de la représentation publique. D'un autre côté, je réfléchis à la conceptualisation de l'espace, en croisant sociologie et géographie avec des collègues allemands dans le cadre du projet ANR/DFG SPAGE (collaboration avec Anna Wanka). En parallèle, j'ai également contribué au projet TAAFE, financé par l'INTERREG Alpine Space, ce projet ayant visé à s'inspirer des démarches "villes et communautés amies des aînés" pour co-construire, avec des aîné.e.s et dans différentes villes européennes, des actions publiques situées et opérationnelles.  Dans ces différents travaux, j'essaie de penser le concept "d'intermédiaire du vieillissement actif/bien vieillir".

Au final, tout au long de ma réflexion, l’objet vieillissement demeure un outil privilégié pour penser les relations qui se tissent entre la connaissance et l’action sans que ces pôles ne soient isolés l’un de l’autre.

Depuis septembre 2023, je suis responsable de l'équipe Justice sociale.

Submitted on September 3, 2023

Updated on October 10, 2023