Portrait de mekdjias
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Maîtresse de conférences
Enseignante-Chercheuse
Permanent.e
Domaines de recherche : 
Pratiques de la recherche
Équipe de recherche : 
Adresse : 
1281 avenue centrale 38400 ST MDH

Onglet(s)

Présentation

Enseignante-chercheure au département de géographie sociale de l'UFR Arts et Sciences Humaines (Université Grenoble Alpes) et au laboratoire PACTE (équipe Justice sociale) depuis septembre 2010.

/

2022-2023 : chercheure en résidence au MuCEM à Marseille, rattachement au laboratoire TELEMME, Aix-Marseille Université (dispositif MESRI-CNRS)

------------------------------------------------------------------------------------

Les pratiques d'étude et de création qui m'occupent se mènent à plusieurs. Elles sont formées par des inquiétudes relatives aux politiques de mises en concurrence, d'exploitation -notamment migratoires-, qui se rejouent aussi depuis les insitutions universitaires et depuis des pratiques de recherche instituées.

/

Principales études

-De 2012 à 2016 : Cartographies traverses est une série de gestes cartographiques, réalisés à plusieurs et à mains levées, en relation avec des expériences migratoires. Cette étude a permis de mettre en oeuvre et interroger des pratiques de "contre-cartographie", de questionner la place de l'entretien en sciences sociales, notamment dans les études migratoires (https://www.acme-journal.org/index.php/acme/article/view/1211). Exposition publique des cartes au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) à Lyon en 2016,  https://www.antiatlas-journal.net/01-mekdjian-moreau-re-dessiner-l-experience-art-science-et-conditions-migratoires/

------------------------------------------------------------------------------------

-Depuis 2018, le Bureau des dépositions se forme depuis les relations qui lient Mamadou Djouldé Baldé †, Ben Moussa Bangoura, Laye Diakité, Aliou Diallo, Pathé Diallo, Mamy Kaba, Ousmane Kouyaté, Sarah Mekdjain Marie Moreau, Saâ Raphaël Moundekeno, https://bureaudepositions.wordpress.com

/

Le 15 août 2022 Mamadou Djouldé Baldé a trouvé la mort accidentellement à St Ismier, en périphérie grenobloise. 'Le milieu c’est à la fois un lieu qui accueille, dans lequel des êtres peuvent vivre et trouver ce qui leur est nécessaire pour continuer leur existence, et c’est à la fois un lieu où l’on peut commencer le travail non pas de deuil, mais le travail que le philosophe Étienne Souriau appelle d’instauration : établir des relations, trouver des modes d’adresse, continuer à « s’entretenir » au sens de la conversation mais aussi au sens de « s’entre-tenir »' (Despret).

/

Bureau des dépositions est un milieu d'inqui-étude et de création. Neuf co-autrices, co-auteurs créent des performances, qui sont des oeuvres immatérielles, activées en public. Deux performances sont en cours de création et d'étude : Exercice de justice spéculative (depuis 2018) et Minen kolotiri. Sculpter le droit par le droit (depuis 2020). A partir de textes originaux que nous écrivons, nous improvisons des actes langagiers, nous tentons d'écouter et apprenons à (ne pas) comprendre. Chaque performance requiert, pour continuer à être créée et diffusée, la co-présence physique de l'ensemble des co-autrices, co-auteurs, qui ne sont ni remplaçables, ni interchangeables. Autrement dit, quand un des co-auteurs manque contre son gré lors d'une performance ou d'une résidence, en raison d'un changement de situation administrative (placement en centre de rétention, expulsion du teritoire...), nous réaffirmons nos droits de création et de diffusion des oeuvres, qui nécessitent que nous soyons tou.te.s physiquement présents ensemble. Nous nous interrogeons, depuis plusieurs situations d'atteintes liés à des arrêtés d'expulsion, sur le droit d'auteur et de la propriété intellectuelle, avec une réinterprétation de la notion de propriété depuis les usages d'oeuvres-milieux.

/

Quelques liens : https://www.fracpaca.org/Bureau-des-depositions-Exercice-de-justice-speculative 

https://www.multitudes.net/bureau-des-depositions-expulsions-oeuvres-milieux-et-recours-au-droit/

https://www.liberation.fr/debats/2019/10/02/flexibiliser-le-travail-et-produire-des-vies-illegales_1754677/ 

https://www.les-subs.com/artiste-en-residence/bureau-des-depositions/

Sur le Bureau des dépositions, a paru notamment: 

-Shela Sheikh, Olivier Marboeuf, “Speculative Justice as Decolonial Intervention. The Aesthetics and Politics of the Bureau des Dépositions”, estetica. studi e ricerche, 11, 1/2021, pp. 63-112, https://research.gold.ac.uk/id/eprint/30515/

-Benoît Pavan (2020) : "A Grenoble, le Bureau des dépositions ne veut plus être empêché de créer", 19 février 2020, Le Mondehttps://www.lemonde.fr/culture/article/2020/02/19/a-grenoble-le-bureau-des-depositions-ne-veut-plus-etre-empeche-de-creer_6030107_3246.html

------------------------------------------------------------------------------------

-En 2019, étude menée à Dakar, Sénégal, avec Kader Ndong, Myriam Suchet, Mabeye Deme, sur les liens entre transformations d'un milieu socio-environnemental singulier -les Niayes de Dakar (zones humides, Guédiawaye, Golf Sud)- et les situations migratoires expérimentées par les habitant.e.s riverains des Niayes. Contre-cartographies, co-écriture de textes, liens entre sciences sociales et hydrologie, réalisation d'images filmiques documentaires. (https://www.routledge.com/The-Routledge-Handbook-of-Translation-and-the-City/Lee/p/book/9781138348875, Suchet, Mekdjian, 2021, "Countermapping the city in Dakar: A de-authorized translation", in The Routledge Handbook of Translation and the City, edited By Tong King Lee).