Aller au contenu principal

Audiovisuel, méthodologie innovante et aménagement

Séminaires et ateliers / Inter-équipes, Les recherches participatives à Pacte

Le 1 juin 2023

Institut d'Urbanisme et de Géographie Alpine

objectif d'une caméra en gros plan
Photo de Omar Houchaimi: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/mise-au-point-de-la-photo-de-l-objectif-de-la-camera-752525/

Les recherches participatives à Pacte - 6ème séance

Maëlle Banton, Elise Beck “L’audiovisuel au service de la participation aux projets d’aménagement littoraux”

Dans le contexte d’une demande croissante des citoyens à être impliqués dans les décisions concernant l’aménagement de leur territoire, il est nécessaire de moderniser les processus de participation, notamment par le développement de pratiques numériques. Ainsi, l’audiovisuel est une piste souhaitée et la thèse se propose de tester des méthodologies nouvelles d’outils audiovisuels pour l’accès au débat. Pour ce faire, elle s’appuie sur des projets d’aménagement en cours sur le littoral d’Occitanie. Différents outils sont déployés selon les objectifs et la phase de la concertation : acculturation, mise en débat de points de vue, etc. Ce travail permettra d’étudier les potentialités de l’audiovisuel pour enrichir les pratiques d’engagement à la participation pour la co-construction des projets d’aménagement.

 

Grégoire Feyt “Discussion sur la/les définition(s) de la recherche participative” 

La "recherche participative" correspond en pratique et en général à deux "genèses" différentes : - la participation d'acteurs "civils" ou "politiques" à une démarche initiée par des chercheurs - la participation de chercheurs à une démarche engagée et donc engageante par des acteurs "civils" ou "politiques". Certes cela peut aussi être le fruit d'une incitation par un tiers (ex: POPSU) ou d'une alchimie fortuite, mais pour l'essentiel la collaboration s'engage parce qu'une partie -avec son agenda- sollicite l'autre -avec son propre agenda mais qui du coup peut se trouver disjoint voire subordonné- . Ces schémas -qu'on peut tous deux qualifier de recherche participative- sont intéressants et pratiqués au sein de PACTE, mais la question se pose de savoir si et en quoi ils diffèrent en termes de contenu, de pratiques, de productions. Personnellement je considère qu'il y a de vraies différences qui mériteraient d'être explicitées à l'échelle du laboratoire et rendues lisibles en interne mais également vis-à-vis des interlocuteurs extérieurs, aussi bien institutionnels que socio-professionnels. Je pense par exemple à ce qui se pratique depuis des décennies à l'UQAM (https://sac.uqam.ca/ ). Avec des collègues qui seraient intéressé.e.s à préparer un peu la chose à l'amont, je proposerais donc d'animer un échange visant : 1) d'abord à se poser la question des (éventuelles) différences entre - a minima- ces deux formes de prémisses de la recherche participative 2) si différences il apparaît, à travailler à leur explicitation et formalisation ...

 

Séance animée par Frédéric Santamaria

 

Lien zoom (sur inscription)

Date

Le 1 juin 2023
Complément date

12h-14h

Localisation

Institut d'Urbanisme et de Géographie Alpine

Complément lieu

IUGA - Salle des Actes

Cycle de Séminaire

Publié le 14 juin 2023

Mis à jour le 5 octobre 2023