Aller au contenu principal

Formation du jugement politique - FJP

Suffisance et insuffisance démocratique : La formation du jugement politique des citoyens en contexte électoral. Analyse comparée des présidentielles françaises de 2007, 2012, 2017 et 2022 à travers le discours des électeurs.

Gouvernance, Projet de recherche

carte électorale française

Les quatre vagues d’enquêtes qualitatives "Formation du jugement politique" (FJP) s’inscrivent dans la tradition des enquêtes électorales menées par Pacte. Elles ont été réalisées, sous la responsabilité de Stéphanie Abrial (CNRS), avec des doctorant·es et des étudiant·es de Master de Sciences Po Grenoble, en 2007, 2012, 2017 et 2022. Il s’agit ainsi d'entretiens semi-directifs, menés à partir d’un même guide d’entretien, lors de chaque élection présidentielle en France, quelques semaines avant le 1er tour. Pour chaque vague, 40 entretiens individuels enquêteur/enquêté ont été menés. D’une durée de 60 minutes chacun environ - après le recueil du consentement éclairé - les entretiens ont été réalisés auprès d’électeurs inscrits sur les listes électorales – en respectant des critères de sexe et d’âge - de quatre cantons sociologiquement et politiquement diversifiés du département de l’Isère. En 2022, un sur-échantillon de 10 enquêtés Gilets Jaunes de la région Rhône-Alpes a été réalisé. Ainsi les quelques 160 entretiens ont été enregistrés puis retranscrits et anonymisés.

La finalité du traitement est d’analyser les perceptions, les opinions et les comportements des enquêtés à propos de la campagne de l’élection présidentielle du moment : les enjeux de la campagne, les moyens de s’informer, leur opinion à l’égard des candidat·es, leur proximité partisane. Le guide d’entretien aborde également d’une manière plus large encore, leur rapport au politique avec des questions sur les acteurs politiques, l’Europe, la mondialisation, l’économie et la démocratie. A la fin de chaque entretien, une séquence de "vote probabiliste" – en miroir avec les questions classiquement utilisées à ce sujet dans les enquêtes quantitatives – est menée afin de recueillir les discours et positionnements de chaque enquêté sur sa propre probabilité d’aller voter et de voter pour l’ensemble des candidat·es en lice.

Responsable

Stéphanie Abrial

Participant·es du laboratoire : 
Pierre Chiron

Publié le 5 décembre 2023

Mis à jour le 7 juin 2024