Aller au contenu principal

Onglets principaux

SOFIA AOUANI

Chercheuse associée (Université Grenoble Alpes)

Régulations

Profile picture for user ouanis

Coordonnées

Bâtiment : Bât. Michel Dubois

Bureau : -

Adresse

Université Grenoble Alpes, 1251 Rue des Universités, 38400 Saint-Martin-d'Hères

sofia.aouaniatoutlook.com (sofia[dot]aouani[at]outlook[dot]com)

Sofia.Aouani@univ-grenoble-alpes.fr

Site web :

URL site personnel

Thèse soutenue le 17 novembre 2023

Le jury est composé de :
Christelle AVRIL, maîtresse de conférences, EHESS, examinatrice
Cris BEAUCHEMIN, directeur de recherche, Ined, rapporteur
Céline BESSIÈRE, professeure des université, Université Paris-Dauphine, rapporteuse
Sébastien CHAUVIN, professeur associé, Université de Lausanne, examinateur
Pierre MERCKLÉ, professeur des universités, Université Grenoble-Alpes, directeur de thèse
Nasima MOUJOUD, maîtresse de conférences, Université Grenoble-Alpes, examinatrice
Claire ZALC, directrice de recherche, CNRS, présidente du jury
 

Résumé de la thèse :

Depuis les années 1970, le regroupement familial s’est progressivement imposé comme motif privilégié d’entrée sur le territoire français, en particulier pour les femmes immigrées d’Algérie, du Maroc et de Tunisie. Alors que, dans le cas de ces femmes, les travaux en sciences sociales ont favorisé les interprétations d’un scénario d’installation subordonné aux hommes, cette thèse expose les conditions sociales de leur entrée et de leur maintien sur le marché du travail en France. À partir d’une analyse statistique des données issues de l’enquête Trajectoires et Origines (2008, Insee/Ined) et d’une enquête ethnographique auprès de femmes installées dans l’hexagone entre les années 1960 et 1990, cette recherche documente les effets du tournant restrictif et sélectif des politiques migratoires sur le caractère genré des projets migratoires définis dans les pays d’origine. Tandis que l’emploi est central dans la réussite des trajectoires masculines, l’insertion professionnelle précoce après l’installation en France est perçue comme une forme d’échec pour les femmes et leur groupe d’origine. Néanmoins, la thèse souligne l’importance de saisir la participation au marché du travail de façon longitudinale. En effet, une majorité d’entre elles occupe ou a occupé un emploi en France. Au moyen d’analyse statistiques variées, cette recherche montre combien la dégradation de la conjoncture au milieu des années 1970 se traduit dans le type de trajectoires d’emploi des immigrées maghrébines. Dès lors, leur entrée et leur maintien dans l’emploi sont tributaires d’arrangements de famille autour du travail (rémunéré et non rémunéré), arrangements inégalitaires dont l’analyse révèle les coûts affectifs, matériels et statutaires supportés par les femmes. Enfin, cette recherche est attentive aux effets des variations de classe et de fractions de classe sur les rapports entre migration, genre et travail. Au-delà des ressources socialement différenciées qui déterminent les conditions d’accès au marché du travail, la thèse souligne combien l’emploi est au centre de logiques de fragmentation symbolique du groupe. Alors que les immigrées maghrébines les plus dotées voient dans la participation active et continue au marché du travail un vecteur d’émancipation et une preuve d’intégration, celles qui disposent du moins de ressources peinent à se conformer à ce modèle de respectabilité et à s’extraire de formes (genrées) de racialisation.

Mots-clés :  migrations, mobilités spatiales et sociales, genre, emploi, famille, classes sociales et inégalités, trajectoires, histoire migratoire, politiques migratoires, méthodologie

Enseignement

2022-2023 : ATER en sociologie à l’ENS de Lyon

2022-2023 : ATER en sciences politiques à l’Université Paris-8

2021-2022 : ATER en sciences politiques à l’Université Paris-8

2020 – 2021 : Vacataire à l’Université Grenoble-Alpes,

2019 – 2020 : Vacataire en sociologie à Sciences Po Grenoble :

2018 – 2019 : Vacataire en sociologie à Sciences Po Grenoble :

2017 – 2023 : Interrogations orales en classe préparatoire Lettres et sciences sociales (B/L) et préparation à l'agrégation interne de sciences économiques et sociales

Publications

Recensions :

            Sofia Aouani, « Regard sur… Abdelmalek Sayad, Femmes en rupture de ban : entretiens inédits avec deux algériennes, Paris, Raisons d'agir, séries : « Cours et travaux », 2021, 224 p. et Jennifer Bidet, Vacances au bled. La double présence des enfants d'immigrés, Paris, Raisons d'agir, séries : « Cours et travaux », 2021, 306 p. », Travail, genre et sociétés (à paraître)

Sofia Aouani, « Quand le savant est politique », Genèses, 2022/2 (n° 127), p. 145-153.

Sofia Aouani, « Rose-Marie Lagrave, Se ressaisir. Enquête autobiographique d'une transfuge de classe féministe », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2021.

Sofia Aouani, « Fabien Truong, Loyautés radicales. L’islam et les « mauvais garçons » de la nation », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2017.

Articles dans revues à comité de lecture :

Sofia Aouani, Sophie Orange, Fanny Renard, « Les ressources de la proximité. Capital d’autochtonie et engagements locaux des jeunes femmes d’origine populaire et rurale », Revue française des affaires sociales, 2019, p. 167-189. DOI : 10.3917/rfas.192.0167. URL : https://www.cairn.info/revue-francaise-des-affaires-sociales-2019-2-page-167.htm.

Informations complémentaires

Communications dans des congrès et colloques :

Octobre 2022, Cleveland, « The three ages of North African emigrant/immigrant women : moving to France and making a living there », Case Western Reserve University, Society for Longitudinal and Lifecourse Studies (SLLS)

Juin 2022, Oxford, « Looking Back to Migrations: Evidence of Cumulative Representations from the Case of North African women’s migrations in France », Measuring Migration Conference, University of Oxford's Nuffield College and Migration and Mobility Network (MMN)

Décembre 2022, Paris, « Devenir immigrées : de la migration transnationale comme détour de reproduction sociale à l’installation durable en France métropolitaine pour des femmes de la bourgeoisie marocaine et algérienne », Des migrations internationales privilégiées ?, Institut Convergences Migrations

Juillet 2021, Lille, « Mesurer une position sociale dans un espace social transnational. Sur quelques usages de la nomenclature des PCS dans l’étude des trajectoires d’immigrées du Maroc, d’Algérie et de Tunisie installées en France », Congrès de l'Association française de Sociologie - Réseau Thématique 5

Août 2019, Angers, « Femmes maghrébines au travail. Une analyse des rapports objectifs et subjectifs à la (re)prise d’emploi », Genre et émancipation. Deuxième Congrès international de l'Institut du Genre.

Août 2019, Aix-en-Provence, « Les femmes maghrébines au travail : une population introuvable ? Analyse des principes, des limites et des effets d’une absence de catégorisation », Congrès de l'Association française de Sociologie - Réseau Thématique 24.

Communications dans des journées d’études et des séminaires :

Juin 2022, Marseille, « Effets du niveau de formation sur l’emploi des femmes immigrées du Maroc, d’Algérie et de Tunisie, installées en France métropolitaine », Journée Céreq des Jeunes chercheurs et chercheuses

Juin 2021, Nantes, « Quels logiciels pour enseigner le quanti ? L’espace des outils disponibles, au prisme des objectifs pédagogiques et des contextes d’apprentissage », Journées d’études Compter, mesurer, calculer… raisonner ? Enseigner le quanti en sciences sociales dans le supérieur : pratiques et défis.

Novembre 2020, Dijon, « Migrations transnationales et trajectoires professionnelles de femmes immigrées d’Algérie et du Maroc. Une étude de cas. », Atelier de recherche du séminaire sciences sociales en pratique du CESAER.

Juillet 2019, Paris, « Les ressources de la proximité - Capital d’autochtonie et engagements locaux des jeunes femmes d’origine populaire et rurale », Séminaire « Un regard renouvelé sur les ressources des jeunes : ressources matérielles, soutien, accès aux capacités », Revue Française des Affaires Sociales.

Publié le 3 octobre 2023

Mis à jour le 15 janvier 2024