Portrait de grosbalm
Affiliation : 
Université Grenoble Alpes
Statut : 
Chercheuse associée
Post-Doctorante
Non permanent.e
Domaines de recherche : 
Développement territorial
Géographie économique
Équipe de recherche : 
Adresse : 
Cité des Territoires 14 av. M. Reynoard 38100 GRENOBLE

Onglet(s)

Présentation

Je suis actuellement post-doctorante au sein du projet DEMEXTRA (Démonstration, expérimentation, transformation : les trois régimes urbains de l'innovation), financé par le PUCA dans le cadre de l'appel à propositions de recherche "La gouvernance urbaine de / par l'innovation". 

Titre de la thèse : 
L'avenir productif des territoires industriels. Analyse de la diversité des trajectoires économiques locales.
Dates : 
octobre, 2014 - novembre, 2018
Directeur.s / Directrice.s : 
Résumé de la thèse : 

Dans un contexte de désindustrialisation, qui correspond pour partie à de profondes mutations industrielles, les territoires industriels seraient fragilisés. Face à leur probable déclin, de multiples pistes de redéveloppement s’appuyant sur des leviers culturels, patrimoniaux, touristiques ou encore résidentiels sont mises en évidence. Cette thèse propose plutôt d’interroger l’avenir productif de ces territoires en France, en particulier lorsqu’ils se situent hors de grandes zones urbaines, ce qui n’est finalement que rarement envisagé. Admettant une certaine dépendance au passé, l’analyse menée tient compte des trajectoires locales au cours des cinquante dernières années. Elle s’appuie sur une méthodologie mixte combinant des éléments quantitatifs, à l’échelle de l’ensemble des bassins industriels français, et qualitatifs à partir de trois cas d’étude : le Bocage Bressuirais, Romans-sur-Isère et Annonay. Les résultats de la recherche, en soulignant la diversité des territoires, invitent à reconsidérer leur fragilité économique et sociodémographique d’ensemble. Ils montrent les multiples trajectoires empruntées et révèlent qu’un renouvellement productif est possible.